Les États-Unis sont moralement perdus

07-02-2019 reseauinternational.net 7 min #151847

Ralph Northam, le gouverneur démocrate de Virginie, reste favorable à l'avortement jusqu'à la naissance, ce qui inclut apparemment le moment de l'accouchement. « Non, je n'ai aucun regret », dit-il. Northam dit que les femmes ont le droit d'être des bourreaux et devraient être capables de décider si leur enfant né vivant doit vivre. Voir, par exemple,  Remarques de Northam sur l'avortement tardif : « Je n'ai aucun regret »

Les défenseurs de l'avortement ont longtemps motivé le meurtre de l'enfant à naître par « le droit de la femme à avoir la maîtrise de son propre corps ». Mais quand le bébé naît, son corps a déjà fait le travail. Le temps de la « maîtrise » est passé. L'événement s'est produit. Tuer le bébé dans le canal utérin n'est pas un moment où la femme a la maîtrise de son propre corps. C'est l'élimination de sang-froid d'une âme.

Northam n'a pas plus de problème avec le meurtre de bébés, que Hillary n'en a eu avec la supervision et l'approbation de la destruction d'un pays entier – la Libye – et avec le meurtre du président libyen. À vrai dire, les démocrates, tout comme les républicains, n'ont aucun scrupule à massacrer d'immenses masses de gens basanés au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et au Venezuela.

La pressetituée et la communauté de la politique identitaire n'ayant émis aucune exigence de démission de Northam pour son soutien au meurtre de nouveau-nés, il n'a donc aucun regret.

Northam a des regrets pour autre chose. Pourquoi ?  Dans un trombinoscope universitaire ou de concours de danse, il arborait un visage noir. Pour des raisons qui m'échappent, dans la société étasunienne, le fait pour un blanc de se montrer avec un visage noir, est devenu un péché mortel, et c'est ce que voit Northam. Aujourd'hui, à la radio, je l'ai entendu qui s'aplatissait devant les maîtres de la morale étasunienne, pour s'être déguisé en Noir à l'époque où enfant, il feignait d'être Michael Jackson dans un concours de danse.

Les excuses de Northam ne suffisant pas pour le « mal » qu'il avait fait en se montrant avec une tête noire il y a 35 ans, il a poursuivi en expliquant combien il avait honte d'avoir fait un truc aussi raciste, sauf qu'il n'était pas vraiment raciste, et patati et patata…

Mais il n'a pas honte d'approuver le meurtre de bébés à la naissance, et il ne s'excuse pas du mal que cela fait aux gens régis par la moralité chrétienne [ou plutôt, par les lois de la nature, NdT].

Je n'ai aucune idée de l'argument dingue qui se cache derrière l'idée que, pour Blanc, se déguiser en Noir est raciste et blessant. Pourquoi diable un raciste voudrait-il se donner l'air d'un Noir qu'il mépriserait ?

Pourquoi est-il blessant que Northam ait imité Michael Jackson ? Il y a de nombreux imitateurs de présidents étasuniens. Pourquoi ces imitations ne sont-elles pas blessantes ? Il y a des imitateurs d'Elvis Presley. Sont-ils blessants pour la famille Presley ?

Il y a des imitateurs d'Abraham Lincoln. Est-ce que ces imitations blessent les républicains et les Noirs que Lincoln aurait prétendument libérés ?

J'ai le même problème avec l'idée folle qu'il est humiliant pour les Amérindiens que des équipes sportives portent leurs noms. Les équipes sportives ont tendance à porter le nom de ce qui est admiré, pas de ce qui est dénigré ou méprisé : Auburn Tigers, Philadelphia Eagles, Georgia Bulldogs, Atlanta Braves, et les anciens Stanford Indians. S'il est insultant pour les Amérindiens que des équipes de base-ball et de football portent des noms de leurs tribus, pourquoi n'est-ce pas insultant pour les animaux ? Où sont les défenseurs des droits des animaux ? Et les Yankees de New York ? Les Yankees ne se sentent-ils pas insultés et rabaissés ?

La confusion morale de Northam en dit long sur son corps électoral. Il est composé de féministes radicales et de Noirs. Ce sont les deux minorités qu'il veut apaiser.

Les diverses organisations anti-blancs qui veulent que Northam démissionne sont si stupides, qu'elles ne voient que ses excuses obséquieuses – pas pour son soutien au meurtre de bébés, mais pour son « offense » en s'étant déguisé en Noir – font de lui l'un des leurs.

Si elles parviennent à déboulonner Northam de son siège, ne seront-elles pas capables d'élire un politicien encore plus confus moralement que Northam, ou le corps électoral de Virginie aura-t-il vu la lumière ?

 Comme le lieutenant du gouverneur démocrate Northam est lui-même accusé d'agression sexuelle, ne dirait-on pas que la Virginie est dans la tourmente ?

 Paul Craig Roberts

Original :  bbc.com
Traduction  Petrus Lombard

 reseauinternational.net

 Commenter
 Se réfère à : 1 article

 Référencé par : 1 article