Gilets jaunes : un ancien champion de boxe fait reculer les gendarmes à coups de poings (Video)

06-01-2019 9 articles francais.rt.com 11 min #150426

© Capture d'écran Line Press

Identifié par le ministre de l'Intérieur, qui a dénoncé une attaque «lâche», un individu, visage découvert et visiblement entraîné, s'en est pris à des gendarmes lors de l'Acte 8 des Gilets jaunes à Paris. Il s'agissait d'un boxeur professionnel.

Image marquante lors de l' Acte 8 des Gilets jaunes le 5 janvier à Paris : un homme, visage découvert et bonnet vissé sur la tête, a surgi de manière acrobatique devant un cordon de gendarmes, qui tentaient de contenir des manifestants sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor.

 Lire aussi : Gilets jaunes : un policier frappe à mains nues des manifestants au visage à Toulon (VIDEOS CHOC)

Alors que la situation avait viré à la confrontation entre forces de l'ordre et manifestants, l'homme enchaîne, sous l'œil de la caméra de l'agence vidéo  Line Press, les droites assénées à un gendarme mobile protégé par un bouclier et un casque. Sous les coups de poings, le cordon policier est forcé de reculer, avant de céder.

LINE PRESS (retweet) 05/01/2019 15:15:02 15451 11499  13073/1880
#GiletsJaune très forte mobilisation à #Paris le peuple en colère force les barrages de police #Acte8 #ActeVIII #05janvier #05janvier2019

La scène s'est déroulée alors que des milliers de Gilets jaunes tentaient de se diriger vers l'Assemblée nationale, après  la lecture de deux lettres adressées au président de la République, Emmanuel Macron. La situation a rapidement dégénéré notamment à hauteur de la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, où les forces de l'ordre qui tentaient de bloquer les manifestants ont été ciblées par des projectiles et ont fait usage de gaz lacrymogènes.

 Lire aussi : Violents affrontements entre forces de l'ordre et Gilets jaunes sur un pont parisien (VIDEO CHOC)

Dans d'autres images d'un accrochage particulièrement violent, on voit d'ailleurs l'homme de 37 ans donner des coups de pieds à un agent à terre.

LINE PRESS (retweet) 05/01/2019 15:12:42 1308 1400  13073/1880
#GiletsJaune très forte mobilisation à #Paris le peuple en colère force les barrages de police #Acte8 #ActeVIII #05janvier #05janvier2019

Un ancien champion de France identifié

Les séquences filmées ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Peu de temps après, le syndicat des commissaires de la Police nationale (SCPN) a affirmé sur Twitter avoir identifié l'agresseur en déplorant que le boxeur s'attaque à un homme à terre. «Pour un boxeur, vous ne respectez apparemment pas beaucoup de règles, nous allons vous apprendre celles du code pénal», a affirmé le SCPN.

Monsieur, vous qui avez frappé un collègue à terre, vous êtes identifié. Pour un boxeur, vous ne respectez apparement pas beaucoup de règles. Nous allons vous apprendre celles du code pénal. @EmmanuelMacron @EPhilippePM @CCastaner @NunezLaurent @DGPNEricMorvan @prefpolice

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a également réagi en assurant que la préfecture de police avait «saisi le procureur de la République de Paris». «Pleine confiance en notre justice devant laquelle il devra rendre compte de cette attaque aussi lâche qu'intolérable», a-t-il ajouté.

Le @PrefPolice a saisi le procureur de la République de Paris.
Pleine confiance en notre justice devant laquelle il devra rendre compte de cette attaque aussi lâche qu'intolérable.
Gratitude à ces gendarmes mobiles pour leur sang-froid exemplaire.

Monsieur, vous qui avez frappé un collègue à terre, vous êtes identifié. Pour un boxeur, vous ne respectez apparement pas beaucoup de règles. Nous allons vous apprendre celles du code pénal. @EmmanuelMacron @EPhilippePM @CCastaner @NunezLaurent @DGPNEricMorvan @prefpolice

L'individu identifié serait «un boxeur professionnel, champion de France de sa catégorie dans les années 2000», selon le quotidien sportif  L'Equipe.

 Lire aussi : Des manifestants défoncent la porte du secrétariat d'Etat de Benjamin Griveaux (VIDEO CHOC)

 francais.rt.com

 Proposer une solution

Articles associés plus récents en premier
03-02-2019 5 articles les-crises.fr 24 min #151640

Les stupéfiantes confidences de Macron aux journalistes

Macron : « Éric Drouet est un produit médiatique ».

Source :  Le Point, Emmanuel Berretta, 02-02-2019

Le président de la République appelle les médias à se ressaisir et décortique l'influence des activistes et des Russes sur la frange radicale des Gilets jaunes.

14-01-2019 reseauinternational.net 10 min #150754

Gilets Jaunes : la mise politique en détention provisoire de Christophe Dettinger

Christophe Dettinger, après s’être rendu à la police et avoir regretté publiquement les coups portés aux forces de l’ordre qui tabassaient des Gilets Jaunes à terre, le gazage et les grenades de désencerclement n’ayant pas été suffisants pour faire reculer la foule, il a été immédiatement placé en détention provisoire par décision du tribunal correctionnel.

11-01-2019 mondialisation.ca 7 min #150651

Le gouvernement dénonce l'ex-boxeur qui a frappé des policiers lors d'une manifestation des «gilets jaunes»

Le gouvernement Macron a lancé une campagne féroce contre les soutiens de l'ancien boxeur professionnel Christophe Dettinger, qui a frappé deux membres des forces de l'ordre après qu'ils ont attaqué des «gilets jaunes» à la manifestation samedi à Paris.

Dettinger, âgé de 37 ans, avait été champion des lourds-légers de France, s'est rendu à la police lundi. Le gouvernement avait lancé une chasse à l'homme est perquisitionné chez Dettinger après la publication sur les réseaux sociaux qui le montrait affronter des policiers lourdement armés et frapper leurs boucliers anti-émeutes.

11-01-2019 investigaction.net 3 min #150617

Pourquoi est-ce que le boxeur de la passerelle Léopold-Sédar-Senghor est devenu pour certains un « héros » ?

10 Jan 2019

Article de :  Grégory Lassalle

Désolé de montrer ces images ci-bas. Je n'aime ni les regarder, ni les partager car elles font mal. Mais comment expliquer à ceux qui n'ont pas été directement témoins des violences policières qui se multiplient sur les manifestants depuis des années ce que c'est que d'avoir une mâchoire défoncée, un oeil en moins ou une joue arrachée ?

10-01-2019 francais.rt.com 12 min #150589

Le boxeur Dettinger restera en détention en attente de son procès, renvoyé au 13 février

© Gonzalo Fuentes Source: Reuters

Déféré au tribunal correctionnel en comparution immédiate, Christophe Dettinger s'est défendu en expliquant qu'il avait agi «comme dans le métro» pour défendre une femme. Il restera en détention jusqu'à son procès reporté au 13 février.

Filmé en train de frapper deux gendarmes lors de l'acte 8 des Gilets jaunes, l'ancien boxeur professionnel Christophe Dettinger a été placé en détention provisoire le 9 janvier dans l'attente de son procès, qui a été renvoyé au 13 février.

09-01-2019 2 articles vududroit.com 10 min #150563

Schiappa et Leetchi : violer la loi c'est open bar

Marlène Schiappa ci-devant secrétaire d'État est un personnage assez surprenant. Sortie d'on ne sait où, auteur de livres érotiques de gare et d'articles de presse ineptes, elle était un des éléments les plus singuliers parmi les passagers hétéroclites du train conduit par Emmanuel Macron à son arrivée à l'Élysée.

08-01-2019 legrandsoir.info 3 min #150528

Le boxeur Dettinger

Assimbonanga

J'écris ce texte à l'instant de l'actualité. C'est l'expression d'un sentiment. S'il comporte des erreurs factuelles, on voudra bien me les signaler.

Le boxeur Dettinger, c'est le héros populaire par excellence. Il nous ramène aux vieux films avec Jean Gabin ou Serge Reggiani, où le gars est poursuivi par un destin fatal qui le fait toujours retomber dans le ruisseau.

08-01-2019 francais.rt.com 10 min #150501

La cagnotte pour le boxeur Dettinger dépasse les 100 000 euros, Mahjoubi dit son «dégoût»

© Benoit Tessier Source: Reuters

Filmé en train de s'en prendre à des gendarmes lors de l'acte 8 des Gilets jaunes, le «gitan de Massy» est en garde à vue après s'être rendu à la police. Une cagnotte pour le soutenir rencontre un franc succès et déplaît fortement au gouvernement.

 Une cagnotte organisée en faveur de Christophe Dettinger, le boxeur qui s'est attaqué à des gendarmes sur la passerelle Léopold Sedar-Senghor à Paris le 5 janvier et  qui s'est rendu à la police le 7 janvier après avoir enregistré une vidéo mise en ligne où il expliquait son geste, a atteint plus de 100 000 euros.

 Référencé par : 9 articles