Menaces sur l'adhan / Nouvelle guerre des sionistes contre les prisonniers palestiniens

06-01-2019 ism-france.org 3 min #150407

Par Centre d'information sur la Résistance en Palestine
05.01.2019 - "Si l'appel à la prière (adhan) dans al-Quds vous dérange, allez-vous en"! C'est la réponse des Awqaf musulmans et du haut conseil islamique de la ville d'al-Quds aux colons sionistes, qui se préparent à interdire l'appel à la prière dans un pays musulman, dans la ville sainte de l'Islam, dans la terre de Palestine. L'arrogance des colons n'a plus de limite, et la réponse des organismes musulmans de la ville ont répondu : "l'appel à la prière est l'un des fondements de l'islam, vous ne pourrez jamais nous l'interdire".

Dans leur communiqué, ils dénoncent les tentatives répétées et détournées des institutions sionistes, prétextant vouloir assurer la tranquillité des colons (!!) en voulant réduire la portée de l'appel à la prière. Le communiqué affirme : "Si vous touchez à ce fondement de notre identité, chaque maqdissi est dans l'obligation de trouver le moyen approprié d'appeler, de chez lui, par tous les moyens disponibles, à la prière."

04.01.2019 - La guerre contre les prisonniers palestiniens détenus dans les geôles de l'entité coloniale se poursuit : pour gagner des voix aux élections sionistes en avril prochain, le ministre Ardan lance une guerre contre les prisonniers, en mettant en cause tous les acquis qu'ils ont obtenus par leurs luttes et leurs sacrifices depuis que l'entité existe. Les prisonniers ont décidé de se mobiliser et un communiqué signé par la majorité des organisations palestiniennes dans les prisons annonce qu'elles refusent le plan du ministre sioniste, qu'elles sont en cours d'unification (Jihad Islamique, Hamas, Fateh, Front démocratique et Front Populaire) dans les prisons pour mener la lutte, car les mesures annoncées par Ardan sont une nouvelle étape de la guerre menée contre nos droits et visent notre liquidation. Le communiqué appelle les peuples arabes et musulmans et les peuples libres du monde à soutenir leur mouvement.

Source :  CIREPAL

 ism-france.org

 Commenter