Paroles de Gilets jaunes lors de l'acte 6 : «Il n'y en a que pour les riches»

22-12-2018 francais.rt.com 10 min #149953

© CHRISTIAN HARTMANN Source: Reuters

Les reporters de RT France sont allés à la rencontre des Gilets jaunes dans les rues de Paris pour ce sixième acte de la mobilisation. Parmi leurs revendications, un leitmotiv : le référendum d'initiative citoyenne.

Ce matin du 22 décembre, alors que le principal rassemblement parisien devait se tenir à Versailles, à l'appel de la page «la France en colère» animée notamment par Eric Drouet, une des figures du mouvement, les consignes ont changé à 9h du matin : les  Gilets jaunes ont été appelés à se rendre à Montmartre.

Dès 10h, ils étaient déjà quelques centaines rassemblés sur le parvis de la basilique du Sacré-Cœur. Très rapidement, le cortège s'est mis en marche, arpentant les rues de Paris en scandant des «Macron, démission !» et en entonnant la Marseillaise. Une manifestante, visiblement déterminée, explique la situation alors que la manifestation sauvage est bloquée dans une rue.

"Monsieur Castaner est contre nous", explique une manifestante #GiletsJaunes

Olivier est venu manifester pour soutenir le mouvement des Gilets jaunes. Pas spécialement favorable à l'augmentation du SMIC, il souhaite surtout dénoncer «l'oligarchie». «On en a marre d'être gouvernés par une caste de personnes qui s'estiment au-dessus de nous, qui ne paient pas les mêmes taxes que nous», explique-t-il. Il plébiscite, comme  une majorité de Français selon un sondage, l'instauration d'un référendum d'initiative citoyenne (RIC).

Olivier explique ses motivations #GiletsJaunes

Simon, chef pâtissier dans l'Aine, raconte le déroulé de la manifestation de ce 22 décembre et la manière dont, durant l'acte 5, le 15 décembre, il s'est fait interpeller par les forces de l'ordre. Côté revendications, Simon soutient également l'instauration du RIC et appelle à la vigilance citoyenne quant au contrôle de l'application de celui-ci.

#ActeVI à Paris :«Tout ce qu’on veut, c’est marcher pacifiquement» déclare Simon au micro de RT France⚡️EN CONTINU :➡️

Philippe parle de la précarité de ses parents. «De toute façon, il n'y en a que pour les riches ici», déplore-t-il.

Philippe, #GiletJaune, parle de sa mère retraitée. "On en a marre de Macron, surtout", conclut-il.

«Moi, j'arriverai toujours à me démerder. Je ne suis pas là pour moi, mais pour les générations futures», assure Philippe qui n'a pourtant pas d'enfants.

Philippe, manifestant des #GiletsJaunes voudrait voir plus de "jeunes" mobilisés

 Lire aussi : Acte 6 des Gilets jaunes : des centaines de personnes manifestent dans le calme à Paris (EN CONTINU)

 francais.rt.com

 Commenter