La fabrique de la peur : opus 1, le tireur fou

13-12-2018 2 articles reseauinternational.net 2 min #149568

Après la crise des Gilets Jaunes, la guerre psychologique.

On s’attendait à un mitraillage aveugle en plein lieu public, ou à un véhicule fou.  On a eu un tireur fou, en plein marché de Noël à Strasbourg.

« Restez chez vous ». Un classique.

A qui on imputera cet acte ?  Daech ?  Trop occupé à récupérer son pactole. Passez. Al-Qaïda ?  C’est un allié contre l’ennemi « illibéral » dans un monde non libéral. Une fantomatique organisation séparatiste ou un forcené isolé ?

Les médias peuvent façonner la réalité.

Il se pourrait que ce soit un fait divers. Ou une opération sous faux drapeau servant les buts de la guerre psychologique que le pouvoir d’État, à distinguer du gouvernement apparent, vient de déclencher en France contre ses propres populations.

Stratsbourg est un classique. C’est l’ABC de la guerre psychologique. Ce qui est à venir est par contre non orthodoxe.

Serrer la ceinture et se taire. Sinon c’est les chiens de guerre de la fabrique de la peur.

Les chiens de guerre du Gladio sont tous fichés S. Le tireur est connu. Ses commanditaires aussi. Auront-ils le culot d’invoquer la menace terroriste ?

Si c’est le cas, le système est en panne sèche d’idées.

source: strategika51.blog

 reseauinternational.net

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
13-12-2018 reseauinternational.net 6 min #149569

Fabrique de la peur : opus 2, Étranges résurrections

...
La fabrique de la peur : opus 1, le tireur fou...
Nous vivons dans un monde assurément étrange....
Moins de 24 heures après l’incident de Strasbour...
Du fin fond de son QG caché quelque part entre le Mali,...
Le chef de guerre donné plusieurs fois pour mort ré...
Droudkel nie la neutralisation de plusieurs chefs d’A