L'Ukraine révèle le mobile de l'incident de Kertch

10-12-2018 voltairenet.org 2 min #149430

 voltairenet.org

En 1997, l'Ukraine et la Russie conclurent un Traité d'amitié, qui entra en vigueur en 1999. Ce document aurait dû être automatiquement reconduit tous les dix ans, sauf dénonciation par l'une ou l'autre partie.

L'Ukraine a décidé en octobre de dénoncer ce Traité, puis a organisé l'incident de Kertch. En outre, le président Petro Poroshenko a donné instruction à son administration de lister tous les accords conclus avec la Russie et d'évaluer ceux qu'il conviendrait de dénoncer.

Entre autres dispositions, le Traité d'amitié et son extension de 2003 font de la mer d'Azov une mer intérieure ukraino-russe. Les navires de guerre ne peuvent y pénétrer sans l'autorisation des deux États. La Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 ne s'y applique pas.

Lorsque ce Traité et son extension seront abrogés, la mer d'Avoz sera régie par le droit international, avec des eaux territoriales ukrainiennes et russe, ainsi qu'une partie internationalisée. En conséquence, les navires de l'Otan n'auront plus besoin de l'accord de la Russie pour y entrer.

Ainsi se révèle la raison pour laquelle l'Otan est impliquée dans la préparation de l'incident de Kertch.

 voltairenet.org

 Commenter