Hezbollah : la résistance a donné une leçon à l'ennemi à Khan Younes

14-11-2018 3 articles ism-france.org 2 min #148250

Le Hezbollah a condamné la poursuite de l'agression israélienne contre Gaza et l'ignoble tentative d'assassinat de l'un des cadres de la résistance. Les combattants de la Résistance qui se sont affrontés avec les soldats de l'occupation à Khan Younes leur ont appris une leçon de penser mille fois avant de procéder à n'importe quelle agression.

Type de missile (celui-ci n'a pas explosé) avec lequel l'armée d'occupation a attaqué la population de Gaza.
Le Hezbollah a en outre salué « la riposte aux missiles courageuse de la Résistance qui reflète une nouvelle fois la volonté et la détermination du peuple palestinien à des défendre sa terre et ses lieux saints. »

Après avoir présenté ses condoléances au Hamas, aux factions de la résistance ainsi qu'aux familles des martyrs, le Hezbollah a affirmé que le vaillant peuple palestinien est plus que jamais capable de se tenir face aux agressions de l'ennemi et à avorter ses complots.

Le Hezbollah a enfin appelé la nation arabe et islamique à soutenir avec courage le peuple palestinien et les factions de la résistance.

Source :  Al Manar

 ism-france.org

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
14-11-2018 europalestine.com 2 min #148254

Le Hamas annonce un cessez-le-feu avec Israël

"Israël et le Hamas auraient trouvé un accord mais la situation reste « très précaire » et peut exploser « de nouveau », écrit l'AFP, citant "une source diplomatique".

Un immeuble détruit par les frappes israéliennes à Gaza, le 13 novembre 2018. Heidi Levine/SIPA

"Le Hamas et les groupes armés palestiniens ont annoncé mardi un cessez-le-feu avec Israël conclu indirectement sur intercession égyptienne.

14-11-2018 voltairenet.org 3 min #148253

La crise Hamas-Israël ouvre une crise dans le cabinet Netanyahu

 voltairenet.org

Une grave crise gouvernementale a éclaté au sein du cabinet du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à propos du conflit avec le Hamas.

Après que le Hamas eut menacé Israël de l'attaquer s'il ne lui fournissait pas immédiatement d'importantes sommes d'argent pour payer les fonctionnaires de la Bande de Gaza et pour résoudre la crise humanitaire (qu'il n'avait jamais cherché à résoudre), Benjamin Netanayahu a autorisé le Qatar à fournir du fuel et à transférer de l'argent liquide.