7 Palestiniens et un soldat israélien infiltré tués à Gaza

13-11-2018 ism-france.org 6 min #148204

MàJ 13.11 - 3 Palestiniens tués et de nombreux blessés par des tirs israéliens cette nuit. (1)
Après que des soldats israéliens en civil se soient infiltrés dans la bande de Gaza dimanche soir et aient assassiné deux hauts responsables des brigades Al-Qassam, la branche armée du Hamas, l'armée a lancé une série de frappes aériennes, tiré des missiles et des obus pour protéger la retraite de ses soldats infiltrés, tuant cinq autres Palestiniens. Des combattants du Hamas ont échangé des coups de feu avec les soldats et ont tué l'un d'entre eux, ont confirmé des sources israéliennes.

Les soldats en civil conduisaient une voiture Volkswagen et se dirigeaient vers le domicile de Noureddin Baraka, dans le quartier de Bani Suheila à Khan Younis, avant de s'arrêter près de la propriété, a confirmé l'agence de presse al-Quds.

Les combattants des brigades Al-Qassam ont alors remarqué la voiture et l'ont arrêtée près d'un jardin d'enfants à Abasan al-Kabeera, et ont demandé aux passagers de descendre du véhicule et de montrer leurs cartes d'identité.

Les soldats infiltrés, qui se trouvaient à l'arrière de la voiture, ont ensuite ouvert le feu sur les combattants, après s'être rendu compte qu'ils étaient découverts.

Al-Quds a également déclaré que certains des soldats infiltrés portaient des voiles, se faisant passer pour des femmes.

Noureddin Baraka, combattant supérieur, été tué sur le coup lors du premier tir, tandis que d'autres combattants appelaient au secours, avant de pourchasser la voiture transportant les forces infiltrées.

L'armée israélienne, postée de l'autre côté de la clôture, a commencé à tirer des obus sur les voitures et les Palestiniens qui poursuivaient le véhicule des agents d'infiltration, avant qu'il percute un mur, puis se dirige vers la clôture.

Jusqu'à présent, le soldat israélien tué lors de l'invasion de Gaza n'a été identifié que par « lieutenant-colonel M. ». L'armée garde toujours d'autres informations confidentielles, mais sa famille a été officiellement informée.

Le porte-parole des brigades Al-Qassam ont déclaré que les soldats qui s'étaient infiltrés dans une zone située à l'est de la ville de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, avaient assassiné l'un de leurs dirigeants, Noureddin Mohammad Salama Baraka, âgé de 37 ans.

Il a ajouté que les soldats infiltrés avaient utilisé une voiture civile pour se rendre dans la mosquée Abou Shanab, à l'est de Khan Younis, pendant trois kilomètres, et avaient assassiné Baraka.

Le groupe a ajouté que ses combattants avaient alors poursuivi les forces d'infiltration après l'assassinat de Baraka, et échangé des coups de feu avec eux,

Al-Qassam a déclaré que l'armée de l'air israélienne avait alors commencé à tirer des missiles, tuant cinq Palestiniens et blessant au moins sept membres de l'aile armée du Hamas.

L'armée a également tiré plusieurs obus sur des terres, à l'est de la ville de Khuza'a, à l'est de Khan Younis, en plus de tirer de nombreuses fusées éclairantes.

Dans une déclaration, Al-Qassam a déclaré que "la résistance à Gaza continuera à défendre le peuple palestinien" et a promis que "l'ennemi paierait un lourd tribut pour son crime".

Le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, a publié un communiqué disant que "ce que la résistance fait à Gaza est honorable et courageux, et prouve qu'elle est prête à s'acquitter de ses fonctions nationales et à défendre le peuple."

Il a également déclaré que "l'ennemi lâche paierait un lourd tribut pour son crime".

Des sources israéliennes ont confirmé que l'un de ses officiers des «Forces spéciales» avait été tué lors d'un échange de coups de feu, qui a éclaté pendant l'offensive, et qu'un autre officier avait été blessé.

Les Palestiniens tués dans l'offensive israélienne ont été identifiés, il s'agit de :
1.Noureddin Mohammad Salama Baraka, 37 ans.
2.Mohammad Majed Mousa al-Qarra, 23 ans.
3.Khaled Mohammad Ali Qweider, 29 ans.
4.Mustafa Hasan Mohammad Abu Odah, 21 ans.
5.Mahmoud Atallah Misbih, 25 ans.
6.Ala'eddin Fawzi Mohammad Fseifis, 24 ans.
7.Omar Naji Musallam Abu Khater, 21 ans

Il convient de mentionner qu'al-Qarra venait de se marier il y a quelques jours. Baraka et al-Qarra sont tous deux de hauts dirigeants des brigades al-Qassam.

Suite à cette grave escalade militaire israélienne, l'armée israélienne a demandé aux colons israéliens vivant à proximité de la frontière avec Gaza de rester chez eux et a fermé la route de Zikim.

Selon des médias israéliens, après l'assassinat des combattants par l'armée, Al-Qassam aurait tiré au moins dix obus dans la zone israélienne et a ajouté que le système Iron Dome "en avait intercepté deux."

De plus, l'armée a publié une déclaration confirmant qu'aucun soldat n'avait été enlevé au cours de l'offensive à Gaza et a déclaré l'état d'alerte maximum le long de la zone frontalière.

Les brigades Al-Quds, la branche armée du Jihad islamique, ont publié une déclaration dans laquelle elles se déclaraient prêtes à toute éventuelle escalade.

Jusqu'à présent, le nom de l'officier israélien tué lors de l'invasion de Khan Younis n'a pas été publié par Israël.

L'armée a seulement confirmé sa mort et un autre soldat blessé, opéré et actuellement dans un « état stable et modéré » à l'unité de soins intensifs de l'hôpital Soroka.

Voir des photos des dégats provoqués par les bombardements de l'occupant sur la page Facebook de  Quds News Network

(1) Mohammad Zakariya al-Tatri, 27 ans, Mohammed Zohdi Odeh, 22 ans, Hamad Mohammad al-Nahal, 23 ans.

Source :  IMEMC

Traduction : MR pour ISM

 ism-france.org

 Commenter
 Référencé par : 1 article