La Russie met les Etats-Unis au défi de montrer où se trouvent des armes chimiques en Syrie, mais il n'y a jusqu'ici aucune réponse

08-09-2018 reseauinternational.net 3 min #145435

Par Paul Antonopoulos

Les Etats-Unis devraient publier la liste des installations en Syrie où des armes chimiques seraient entreposées et autoriser l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) à inspecter ces sites, a déclaré jeudi au Conseil de sécurité l’ambassadeur russe à l’ONU Vassily Nebenzia.

« Nous avons une proposition spécifique pour nos collègues américains. « Pouvez-vous annoncer la liste des cibles que le Pentagone a destiné à être attaquées par la Troïka ? » a-t-il demandé. « Si, à votre avis, elles sont liées au stockage et à l’utilisation d’armes chimiques, respectez la Charte des Nations Unies et demandez une inspection de l’OIAC. »

Auparavant, le ministère russe de la Défense avait signalé que des terroristes du groupe Tahrir al-Sham affilié à Al-Qaida (ou plus communément connu sous le nom de Front Al-Nusra) préparaient une provocation dans la province syrienne d’Idlib, tenue par les jihadistes, pour accuser les forces gouvernementales syriennes de recourir aux armes chimiques contre des civils. D’autre part, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la France ont déclaré en août qu’ils  » réagiraient de manière appropriée à toute nouvelle utilisation d’armes chimiques par le régime syrien « .

La province d’Idlib est l’un des derniers centres insurgés du pays. Le président syrien Bachar Assad a souligné plus tôt que la libération de la province d’Idlib figurait parmi les priorités des opérations militaires syriennes. Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Muallem a fait remarquer plus tard que les avertissements de Washington n’affecteraient pas  » la détermination du peuple syrien et les plans de l’armée syrienne pour nettoyer Idlib et enfin mettre un terme au terrorisme en Syrie « .

L’armée syrienne a fait les derniers préparatifs pour lancer une opération contre les positions djihadistes à Idlib et devrait commencer l’offensive ce mois-ci. Dans le cadre de la pleine mobilisation, l’armée syrienne sera dirigée par ses unités d’élite, principalement les Forces du Tigre, les Gardes républicains et la quatrième unité mécanisée.

Source :  fort-russ.com

Traduction  Avic Réseau International

 reseauinternational.net

 Commenter