Roger Waters: La propagande néolibérale garde les électeurs 'endormis'

08-09-2018 arretsurinfo.ch 4 min #145423

 Source: RT

Traduction:  La Gazette du citoyen

Le cofondateur de Pink Floyd, Roger Waters, s'est attaqué à des décennies de néolibéralisme en Occident. S'adressant à SophieCo de RT, il a déclaré que la propagande gouvernementale dans les médias avait laissé les téléspectateurs « endormis » et mal à l'aise quand il s'agit « de voir quelque chose de réel ».

L'ancien leader de Pink Floyd a déclaré à Sophie Shevardnadze que ceux qui affirmaient « s'en tenir à la musique » étaient des « somnambules » en ce qui concerne des conflits comme la guerre civile syrienne et le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël.

« Parce qu'ils sont endormis. Parce qu'ils sont les victimes du néolibéralisme diffusé dans le monde par Ronald Reagan et Margaret Thatcher », a déclaré Waters.

Selon Roger Waters, la propagande néolibérale garde les électeurs « endormis » comme des moutons orwelliens

Selon M. Waters, l'omniprésence du néolibéralisme à travers la culture et la politique occidentale a laissé de nombreuses personnes dans l'incapacité de voir et d'accepter une quelconque critique à l'égard du discours dominant.

"Une partie de la façon dont cela fonctionne est d'anesthésier les gens et de les rendre mal à l'aise quand il s'agit « de voir quelque chose de réel ».

Aux États-Unis, la source de cette antipathie réside en partie dans son système éducatif mal financé. Pour Waters, la raison en est la volonté des responsables politiques de maintenir la population dans l'ignorance et le respect.

« Ils veulent garder l'électorat ignorant, aveugle et irréfléchi, malléable et souple, et très ouvert à l'usage du consumérisme et de la propagande pour les conserver sous leur contrôle, afin de préserver la notion orwellienne du mouton et de tout le reste.

La consommation des médias traditionnels est un autre facteur donné par Waters pour ces perspectives. Citant le documentaire « scénarisé et soigneusement tourné » sur les Casques blancs et les affirmations douteuses du groupe à propos d'une attaque au gaz par le gouvernement syrien dans la ville de Douma, Waters a déclaré que les médias traditionnels n'étaient pas intéressé par dire quoi que ce soit sur n'importe quel sujet.

« Vous savez, c'est tellement évident maintenant que CNN et tous les autres médias sont pareils, de MSNBC à Fox et tout le reste », a-t-il déclaré après avoir souligné le manque de couverture en Occident sur le fait qu'un rapport de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OPCW) n'ait trouvé aucune preuve d'utilisation d'armes chimiques à la Douma.

« Leur récit est qu'il y avait eu une attaque chimique et que les casques blancs sont merveilleux. »

Discovery est la seule chaîne américaine qui échappe à la colère de Waters qui la décrit comme « un petit bout de télévision aux États-Unis où on peut parfois avoir un aperçu de la réalité humaine ».

« Le reste n'est que de la propagande », a-t-il ajouté.

 Source: RT

Traduction:  La Gazette du citoyen

 arretsurinfo.ch

 Ajouter un commentaire