28/08/2018 histoireetsociete.wordpress.com  4 min #144989

A propos du numéro sur l'héroïsme de Mac cain et à la manière dont les médias français emboîtent le pas

Heureusement nous n'avons pas de héros récents de nos expéditions coloniales. Imaginons que nous fêtions nos gloires militaires en Algérie? Ou même actuellement au mali ou en Syrie, voir en Libye avec les résultats que l'on sait. On se contente de célébrer le retour des cercueils en laissant rejaillir les éclaboussures de sang ou d'héroïsme sur nos présidents en prétendant que dans les avant-postes de la civilisation nous continuons à lutter contre le terrorisme et pas pour les bonnes oeuvres d'Areva et de Bolloré. mais c'est encore discret, le héros à la Mac cain n'est pas considéré comme l'illustration de la France d'abord, c'est-à-dire aller partout exploiter et enquiquiner les autres au nom de notre suprématie, mais cela peut venir.

Depuis Liautey, ça c'est beaucoup calmé, il est vrai qu'avec les raclées que nous avons prises, nous l'avons joué modeste alors que visiblement les américains restent preneurs... Mais le fait d'avoir un parti communiste qui dénonçait ce genre d'expédition a joué. Ils ont bien essayé avec geneviève de Galard, l'ange de Dien Bien Phu mais elle a fait long feu... je me souviens d'un vague cousin qui par chagrin d'amour s'était engagé pour l'Indochine, il en était revenu perclus d'arthrose avant l'âge, avec des crises de paludisme, quand il se plaignait lors des repas de famille, les communistes lui répondaient « Il ne fallait pas y aller! »

je me souviens de mon compagnon à qui on voulait donner la légion d'honneur en tant qu'invalide de guerre, après qu'il ait organisé la résistance des communistes dans le bassin minier et à Aix en provence, après qu'il ait été torturé par la gestapo et qu'il ait lancé la révolte de la centrale d'Eysses, condamné à mort, gracié après que les 10 premiers aient été » exécutés, déporté à dachau. Il l'a refusé en disant qu'il n'y avait aucune gloire à être invalide de guerre, qu'il l'accepterait en tant que communiste, militant anti-nazi... tant que la mémoire de ces gens là est restée, notre peuple pouvait résister à l'adhésion aux expéditions coloniales, mais leur souvenir s'efface... Alors je le dis en espérant qu'un autre s'en souviendra et chantonnera: non non: la commune n'est pas morte.

Mais ça peut ne pas durer... Si marion maréchal le pen avait un destin national, si les communistes eux-mêmes continuent à ignorer leur propre histoire et à se battre la coulpe eux et tous les héros du 20 e siècle, si on continuait de ce fait à interdire le Panthéon aux communistes et à monter en épingle la royaliste Olympe de Gouges au titre du féminisme, à confier la célbration de l'histoire à stéphane berne et à Lorent Deutcsh, story stelling, l'amour de Marie Antoinette pour le beau Fersen et la peur de Robespierre qui a exécuté cette sainte créature... et Olympe de Gouges, je répète... bref à suivre la pente de la social démocratie, qui nous enseigne la modération et la haine des « excés » populaire, les joie du bon maître, etc;.. jusqu'à ce que nous tombion de hollande en Macron,disant au chef d'etat africain d'aller réparer l'interrupteur... faisant à leur manière une révision anti-communiste de l'histoire par mépris des sous développés de toute sorte...,Il nous faut des héros et des héroïnes consensuels, pas de ceux qui comme Ambroise Croizat appartait le bien être à tous au nom de la classe ouvrière... Sur cette pente celle de tous les révisionnisme où l'on interdit aux Russes de célébrer la libération d'Auschwitz pour mieux dénoncer le « totalitarisme », le héros et le criminel... On peut se retrouver en train de fêter comme un héros un tortionnaire quelconque, comme les Américains...

Et avec le révisionnisme historique, le purgatoire infligé aux révolutionnaires, nous ne sommes pas préservé de ce temps où l'on considérera que le général massu mérite une commémoration nationale...

Danielle Bleitrach

 histoireetsociete.wordpress.com

 Commenter