L'héritage de Mccain persistera-t-il dans les relations sino-américaines?

28-08-2018 histoireetsociete.wordpress.com 4 min #144987

voici une oraison funèbre concernant mac cain, du très officiel Global times, oraison, qui ne laisse aucun doute sur la faible estime dans laquelle la Chine tenait le soldat de la guerre du Vietnam et le partisan d'une éternelle guerre froide pour instaurer la suprématie des Etats-Unis. Face à ce type de mentalité des « élites » nord américaines, les Chinois haussent les épaules: « faites comme vous voulez, y compris la guerre commerciale, nous ne vous craignons pas! », une autre version du tigre en papier.de Mao.. La Chine, elle aussi perdure depuis des millénaires et en particulier depuis la dynastie communiste... qui a le mandat du ciel...(note et traduction de Danielle Bleitrach)

Par Yu Jincui Source: Global Times Publié: 2018/8/26 22:33:39


Le sénateur américain John McCain, 81 ans, est décédé samedi d'un cancer du cerveau. Aux États-Unis, les politiciens rendent hommage à ce politicien vétéran et à ce poids lourd républicain.

En Chine, le sénateur McCain est connu de certaines personnes pour ses manifestations anti-chinoises. Dans un discours brutal à Sydney l'an dernier, il a accusé la Chine d'agir davantage comme une puissance mençante dans la région Asie-Pacifique après être devenue «plus riche et plus forte», en exhortant ses alliés à s'unir pour contester «l'agression» de Beijing.

Le contexte particulier de la guerre froide a donné naissance à un groupe d'élites américaines obsédées par la confrontation idéologique et la concurrence géopolitique. Après plus de cinq ans de captivité pendant la guerre du Vietnam, McCain a été profondément influencé par la guerre froide.

« Quelle plus grande cause pourrions-nous espérer servir que d'aider l'Amérique à rester le symbole puissant, ambitieux et inspirant de la liberté et de défendre la dignité de tous les êtres humains et leur droit à la liberté et à une justice égale? »a interogé McCain dans un discours prononcé le 25 juillet 2017, une semaine après avoir divulgué son diagnostic de maladie du cancer. Il est clair que le sénateur croyait fermement en la supériorité américaine.

Avec son essor, la Chine est de plus en plus considérée comme une rivale par les élites américaines. Ils ont exprimé des opinions négatives sur la Chine et ont semé la discorde dans les relations bilatérales sino-américaines. Cependant, cela n'est pas une mauvaise chose si on l'aborde sous un autre angle.

La position des faucons anti-chinois représentés par les politiciens américains de la génération de McCain a mis en évidence les facteurs clés qui affectent la relation bilatérale: différences idéologies, systèmes politiques et différentes visions du modèle économique chinois. En ce qui concerne la Chine en tant que rivale différente des États-Unis sur tous ces aspects, ces politiciens ont exercé des pressions sur la Chine.

Une telle pression n'a pas réussi à réprimer la montée en puissance de la Chine. Au lieu de cela, la Chine est devenue plus confiante dans son choix du mode de développement. La Chine a approfondi ses réformes et son ouverture au cours des 40 dernières années. Le peuple chinois n'a jamais été intimidé par une telle pression dans le processus de développement, et il ne cédera pas non plus à la pression des États-Unis résultant d'une guerre commerciale croissante.

Depuis l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et les États-Unis, une mentalité de guerre froide adoptée par les politiciens américains de la génération McCain a eu une influence sur les relations sino-américaines. La possibilité de changer cette posture de confrontation sera déterminante pour déterminer si la Chine et les États-Unis peuvent coexister en paix et si les deux pays peuvent instaurer une confiance mutuelle et un nouveau type de relation de pouvoir majeur.

Publié dans:  OBSERVER

 histoireetsociete.wordpress.com

 Ajouter un commentaire