Salvini pointe du doigt les contraintes imposées par l'Ue, après la catastrophe de Gênes

16-08-2018 7 articles francais.rt.com 6 min #144656

© Tony Gentile / Reuters

Rome a annoncé de premières mesures après le terrible effondrement d'un viaduc, qui a fait des dizaines de morts. Dans le viseur du gouvernement, la société gérant le tronçon d'autoroute, mais aussi les contraintes budgétaires imposées par Bruxelles.

Le 14 août, le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini s'est interrogé sur les conséquences, en matière de sécurité de ses concitoyens, des contraintes budgétaires européennes, peu après le  terrible effondrement d'un pont autoroutier à Gênes, qui a fait des dizaines de morts.

«Si des contraintes externes nous empêchent de faire des dépenses pour avoir des routes et des écoles sûres, alors, cela amène à se demander s'il fait sens de suivre ces règles», a déclaré Matteo Salvini, cité par le  média américain Bloomberg. Dans une allusion à peine voilée aux règles fixées par l'Union européenne, il a ajouté : «Il ne peut y avoir de compromis entre les règles fiscales et la sécurité des Italiens.»

 RTenfrancais15/08/2018 15:31:07 réponse à RTenfrancais 3  14  95653/72
L'effroyable effondrement d'un pont autoroutier à #Gênes cause la mort de dizaines de personnes #PonteMorandi

Le dernier bilan de la catastrophe s'élève à 39 morts, 15 blessés et plusieurs disparus, selon les autorités italiennes. Parmi les victimes se trouvent quatre Français, selon le Quai d'Orsay.

 Lire aussi : L'effroyable effondrement d'un pont autoroutier à Gênes cause la mort de dizaines de personnes

La société Autostrade dans la tourmente

Outre cette pique destinée à Bruxelles, la société gérant le tronçon d'autoroute qui s'est écroulé le 14 août est elle aussi dans le viseur des autorités. «Les responsables ont un nom et un prénom, et ce sont Autostrade per l'Italia», avait commenté le vice-Premier ministre Luigi Di Maio, ajoutant que le viaduc s'était effondré parce que la maintenance n'avait pas été faite.

Lire aussi

Italie : le moment exact de l'effondrement du viaduc de Gênes (VIDEO)

Le 15 août, après un Conseil des ministres extraordinaire, le chef du gouvernement, Giuseppe Conte, a fait savoir lors d'une conférence de presse : «Nous avons déjà annoncé que nous allions lancer la procédure de révocation de la concession de la société Autostrade.» Il n'a en revanche pas précisé si la déclaration concernait toutes les autoroutes gérées par le groupe, ou uniquement le tronçon de Gênes.

«Nous laissons les responsables des enquêtes pénales faire leur devoir mais nous ne pouvons pas attendre la justice pénale [...] Nous avons l'obligation de faire voyager tous les citoyens en sécurité, donc nous avançons et nous révoquerons la concession parce qu'il n'y a pas de doute [...] qu'Autostrade avait le devoir et l'obligation, l'engagement, d'assurer l'entretien de ce viaduc et la sécurité de tous ceux qui voyageaient dessus», a encore déclaré Giuseppe Conte.

L'état d'urgence décrété pour 12 mois

Rome a en outre décrété, à l'issue du même Conseil des ministres, l'instauration d'un «état d'urgence pour 12 mois» à Gênes, à la demande du président de la région.

Le chef du gouvernement italien a fait valoir : «Nous avons débloqué, pour la mise en place des premières interventions, 5 millions d'euros du fonds d'urgence nationale. C'est une première mesure du gouvernement face à cette tragédie.»

#Italie : les opérations de sauvetage après l'effondrement du pont à #Gênes capturées par un #drone
#Morandi

«Nous proclamerons aussi une journée de deuil national, nous sommes en train de déterminer le jour pour le faire coïncider avec les funérailles des victimes», a encore annoncé Giuseppe Conte.

 francais.rt.com

 Ajouter un commentaire

modules attachés ordre chronologique
17-08-2018 mondialisation.ca 4 min #144673

Le 14 août, à Gênes l'autoroute s'écroule. Le 16 août, à Milan le cours de l'action Benetton s'effondre. Quel rapport?

L'actualité s'est chargée toute seule de fournir le sujet sensationnel et spectaculaire apte à combler le grand creux médiatique annuel du 15 Aout. Pour le reste reportez-vous, comme on dit, « à votre quotidien habituel ».

Aujourd'hui la bourse de Milan a rouvert ses portes après la trêve du 15 août. L'action du groupe ATLANTIA gestionnaire de l'autoroute de la catastrophe s'est effondrée.

18-08-2018 les-crises.fr 10 min #144724

[Russeurope-en-Exil] La catastrophe de Gènes, l'Union européennes et la crise de sous-investissement que connaît l'Italie, par Jacques Sapir

La catastrophe de Gènes, l'effondrement du pont Morandi, a bouleversé l'Italie et, au-delà, a choqué profondément la population française. L'écroulement d'une infrastructure de cette sorte pose d'innombrables questions. Tout d'abord, comment une telle catastrophe est-elle possible ? Des dizaines de millions d'automobilistes empruntent tous les ans ces grands ouvrages d'art.

23-08-2018 cadtm.org 8 min #144864

Italie : Grands projets ? Non, merci

Wikimedia commons

A ceux qui soutiennent sans « si » ni « mais » les Grands Projets, qui dans l'effondrement du pont Morandi [1] voient l'occasion de récriminer la non réalisation de la Gronda, un autre projet complémentaire et non alternatif au pont écroulé, il faut rappeler que ce pont est (était !) un "Grand projet inutile et imposé" (GPII) : nocif pour l'environnement et pour la communauté locale et dangereux pour la vie et la santé de tous.

01-09-2018 tlaxcala-int.org 19 min #145125

L'effondrement du viaduc Morandi à Gênes : catastrophe inévitable ou produit tragique du capitalisme ?

Giorgio Simoni

L'article que nous publions sur la tragédie de Gênes présente une documentation essentielle et le cadre global des choix structurels économiques et politiques qui ont été à l'origine d'une catastrophe annoncée.

Il pose de manière plus urgente que jamais la question crucial de la lutte contre les privatisations, de la nécessité de remettre entre les mains d'un secteur entièrement public (pas des sociétés par actions et consorts), sous le contrôle des travailleurs et des usagers, les secteurs économiques et les structures fondamentales qui ne peuvent en aucun cas être livrés à la logique du profit et de l'intérêt privé (Aujourd'hui même le journal La Repubblica est amené à écrire que « la tragédie de Gênes est un fruit empoisonné des privatisations »).

01-09-2018 legrandsoir.info 22 min #145129

Le Capitalisme « sans gêne » ni « gène »

Fabrice AUBERT

Esquisse d'un drame planifié

Introduction : Le français est une langue historique d'une profondeur abyssale, qui permet en mariant les mots de donner un sens philosophique à ce qui n'apparait à première vue, que comme un drame humain, un « accident imprévisible ». On connait la comédie de « Madame sans gêne ». Il en est ici de même, à l'exception du drame final, qui a dû constater la mort de 40 de nos semblables, sur un viaduc à Gênes, Capitale involontaire de ce « capitalisme sans gêne ».

14-09-2018 elcorreo.eu.org 7 min #145655

... Et en Italie un pont est tombé.

par  Rafael Poch de Feliu*

En Italie un pont est tombé. Le ministre de l'Intérieur italien a osé murmurer que la condamnée politique d'austérité imposée par l'Allemagne dans l'UE, « nous empêche de consacrer l'argent nécessaire à la sécurité de nos autoroutes ». La réponse de Bruxelles a été de dire que c'était du « populisme » que la faute revient à la mauvaise administration des bras cassés italiens.

 Référencé par :