[Pas de bol] Le consul d'Ukraine en Allemagne était un antisémite pro-nazis...

13-08-2018 les-crises.fr 21 min #144582

Bravo à la vigilance du journaliste et blogueur indépendant ukrainien Anatoli Chariï !

Notez qui si de grands médias anglo-saxons en ont parlé en mai, suite à une dépêche Reuters :

aucun grand média français ne l'a apparemment fait... :

Bonne lecture - et merci à la traductrice !

Source :  Youtube,Анатолий Шарий, 13-05-2018

Source : Youtube,Анатолий Шарий, 13-05-2018


Le grand secret du Ministère des Affaires Etrangères de l'Ukraine.

Source : Youtube,Анатолий Шарий, 12-05-2018

Source : Youtube,Анатолий Шарий, 12-05-2018


Source : Youtube,Анатолий Шарий, 13-05-2018

Source : Youtube,Анатолий Шарий, 13-05-2018


«Être nazi est honorable»: le consul d'Ukraine en Allemagne épinglé pour ses idées nazies

Source :  Sputnik, 14.05.2018

Attiré par l'idéologie nazie, le consul d'Ukraine à Hambourg appelle sur sa page Facebook à l'ajout d'une croix gammée sur le drapeau ukrainien, à la reconquête de territoires en Pologne et en Hongrie, a révélé un journaliste, qui ajoute que le consul n'est pas seul à le penser parmi les représentants de la diplomatie ukrainienne à l'étranger.

Le journaliste et blogueur indépendant Anatoli Chariï a analysé le continu de la page Facebook, visible uniquement par ses amis, du consul ukrainien à Hambourg Vassil Marouchtshchinets et a attiré l'attention sur ses publications sous forme d'appels à la conquête des territoires «ukrainiens» de Pologne et de Hongrie.

Les révélations du journaliste ukrainien, qui vit en exil dans l'UE depuis les événements de Maïdan, ont été publiées sur sa chaîne YouTube et on y peut activer les sous-titres français, anglais et allemands.

Le journaliste a illustré son enquête avec les postes scandaleux du diplomate ukrainien. Ainsi, un poste de M.Marouchtchinets daté du 22 novembre 2017 dit: «Voilà, les démocrates et les tolérants! Seulement par la force nous pourrons libérer notre sol», en faisant référence à certains territoires en Pologne.

Un peu plus tard, le 7 décembre 2017, le consul a appelé également à la reconquête de territoires en Hongrie, écrivant: «L'armée ukrainienne de 2017 n'est pas l'équivalent des quelques centaines de soldats SS désarmés dans la Carpatho-Ukraine en 1939».

Le consul ukrainien dévoile aussi sur Facebook son projet de drapeau pour l'Ukraine, qui représente une croix gammée aux couleurs du drapeau ukrainien sur un fond rouge et noir.

«Être nazi est honorable» et «Gloire à l'Ukraine, mort aux antifascistes», de tels commentaires ont été également déterrés sur la page du diplomate, ainsi que des posts antisémites appelant à «punir les juifs» et niant l'Holocauste. À ce sujet, M.Chariï attire une attention spéciale sur le fait que le consul travaille en Allemagne.

Les révélations du blogueur ont rapidement fait réagir les internautes, et pas seulement:

«Les antisémites et ceux qui attisent la discorde ethnique ne peuvent avoir leur place dans une société civilisée et encore moins au ministère des Affaires étrangères. Le secrétaire d'État du ministère ukrainien des Affaires étrangères entame une procédure disciplinaire. Nous étudierons tous les détails avec attention», le ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavel Klimkine.

Suite aux réactions incendiaires, le blogueur a publié une deuxième vidéo, pointant du doigt le fait que le consul ukrainien à Hambourg était ami avec d'autres diplomates ukrainiens, qui aimaient et commentaient ces postes antisémites favorables au nazisme, par exemple, l'ambassadrice d'Ukraine en Portugal Inna Ognivets:

Dans sa deuxième vidéo, le blogueur assure que le diplomate en question a commencé à bannir les personnes dans la liste de ses amis dans une tentative d'identifier celui qui en aurait donné l'accès au journaliste. Nombre de ses contacts ont commencé à le retirer de leur liste d'amis.

Le consul d'Ukraine à Hambourg a été suspendu de ses fonctions pour la durée de l'enquête, a déclaré lundi le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Mariana Betsa, au portail Ukrainskaïa Pravda.

L'affaire autour du consul ukrainien antisémite est déjà en train d'être examinée par les services spéciaux allemands, a indiqué M.Chariï dans un post Facebook appelant à «faire connaître plus largement» ce scandale.

Annexe : quelques images circulant sur le web :

Traduction : « Vive l'Ukraine aryenne »

"Dans la vidéo, Anatoli montre et démontre que Vassil Marouchtchinets a dans ses contacts bon nombre de personnes travaillant comme diplomates pour le MAE ukrainien ! Et un certain nombre d'entre eux ont régulièrement liké ses posts antisémites, prouvant ainsi que non seulement ils les ont vus, mais qu'en plus ils étaient d'accord avec ce qui y était écrit !

Même le père de la Consule générale de Hambourg (Oksana Tarassiouk), Boris Tarassiouk, qui est député à la Rada et ancien diplomate ukrainien, fait partie des amis Facebook de ce cher Vassil Marouchtchinets, et a donc eu l'occasion de voir les posts du collègue de sa fille ! Et il semble que cela ne l'ait pas choqué plus que cela.

Cette consule générale n'a pas non plus été choquée lorsque les collègues de Vassil lui ont offert pour ses 60 ans, un gâteau « Mein Kampf », qu'il a fièrement affiché sur son mur Facebook :"

Parmi ceux qui ont liké ses posts on retrouve entre autres :

- Valentin Adomaïtys : le plus fervent soutien des posts néo-nazis de Vassil Marouchtchinets, il est presque systématiquement dans les personnes ayant liké ses posts. Ce monsieur fut ambassadeur d'Ukraine en Inde et au Népal et il est président de l'ONG Ukraine-Inde.

- Tsivati Viatcheslav : qui travaille à l'académie diplomatique d'Ukraine.

- Leonid Yassinsky : lui aussi travaille à l'académie diplomatique d'Ukraine...

- Bogdan Pylypiv : qui est professeur à l'académie nationale du Ministère de l'Intérieur ukrainien.

- Valery Stoupak et Vassil Gamianine : qui travaillent au Ministère des Affaires Étrangères d'Ukraine. Le deuxième a carrément liké la photo avec le gâteau « Mein Kampf »...

- Lioudmila Mlochtch : qui est président de l'association centrale des Ukrainiens en Allemagne.

- Alexandre Chiian : qui est président du centre d'information et de culture germano-ukrainien à Düsseldorf.

- Inna Agnyvets :  Ambassadrice d'Ukraine au Portugal ! Son like est visible dans la  troisième vidéo sur ce dossier faite par Anatoli, et publiée hier.

- Igor Lossovskyi : Vice-représentant permanent de l'Ukraine auprès des organisations internationales à Vienne, dont l'OSCE

Et pour prouver définitivement que sa hiérarchie ne pouvait pas ignorer son idéologie politique, de 2004 à 2006, voici ce qui ornait son bureau au Ministère des Affaires Étrangères à Kiev :

Le drapeau de l' UPA, l'armée insurrectionnelle ukrainienne, qui a à son actif des massacres de Polonais en Volhynie, et de juifs

Voir aussi :


Marouschinets a été viré du corps diplomatique ukrainien. Décision du 30 mai 2018

Source :  Ministère des affaires étrangères de l'Ukraine, 31-05-2018

Щодо консула Генерального консульства України в Гамбурзі Марущинця Василя Івановича

31 травня, 17:02

У зв'язку із повідомленнями, які набули значного резонансу, щодо дій консула Генерального консульства України в Гамбурзі Василя Марущинця, МЗС України було здійснено такі кроки.

Дисциплінарною комісією з розгляду дисциплінарних справ Міністерства закордонних справ України (далі - Комісія) здійснено дисциплінарне провадження у формі службового розслідування, за результатами якого Комісія дійшла висновку, що дії В.І.Марущинця розцінюються як порушення Присяги державного службовця, правил етичної поведінки державних службовців, дії, що шкодять авторитету державної служби.

Комісія вважає, що дії В.І.Марущинця є несумісними з дипломатичною діяльністю та принципами державної служби та запропонувала застосувати до нього дисциплінарне стягнення у вигляді звільнення з посади державної служби.

Наказ про звільнення В.І.Марущинця з посади та дипломатичної служби видано 30.05.2018 р.

Копію дисциплінарної справи та результатів службового розслідування, резонансні дії якого можуть містити ознаки кримінального злочину (розпалювання міжнаціональної ворожнечі), буде передано для подальшої правової оцінки до правоохоронних органів.

Source :  Ministère des affaires étrangères de l'Ukraine, 31-05-2018

 les-crises.fr

 Commenter