Les propos de Macron sur le «pognon de dingue» que coûteraient les allocations suscitent un tollé

13-06-2018 4 articles francais.rt.com 11 min #142438

© Ludovic Marin Source: AFP

Dans une vidéo diffusée par sa conseillère en communication, le président prépare son discours aux dirigeants de mutuelles. Le passage sur le «pognon de dingue» que coûtent selon lui les minima sociaux a indigné, tant à gauche qu'à droite.

«On met un pognon de dingue dans les minima sociaux et les gens sont quand même pauvres», s'est indigné ce 12 juin Emmanuel Macron, dans une vidéo  diffusée sur le compte Twitter de sa conseillère en communication, Sibeth Ndiaye‏. Les mots du président de la République, en train de répéter le discours qu'il devait tenir ce 13 juin à la Mutualité devant des dirigeants de mutuelles, ont choqué une grande partie de la classe politique française.

 RTenfrancais13/06/2018 08:52:49  16  31  94383/66
«On met un #pognon de dingue dans les #minima #sociaux», estime Emmanuel #Macron

Le Parti socialiste et la France insoumise fustigent les «cadeaux» d'Emmanuel Macron aux «riches»

«Un président ne devrait pas dire ça», a par exemple jugé sur RFI Valérie Rabault, la chef de file des députés du Parti socialiste (PS) à l'Assemblée nationale, dans une référence au célèbre ouvrage sur François Hollande, publié dans la dernière année de son quinquennat. «Les propos et le ton [ne sont] pas adaptés à un président de la République française», a-t-elle ajouté.

«Macron flatte les égoïsmes et surfe sur les clichés - les pauvres ne font pas d'efforts, trop d'aides - afin de promouvoir une politique libérale qui ne fera qu'accroître la détresse et pauvreté», a également dénoncé le Premier secrétaire du PS, Olivier Faure.

 faureolivier13/06/2018 08:52:19  271  188  27674/1998
Aides sociales: comme d’habitude Macron flatte les égoïsmes et surfe sur les clichés - les pauvres ne font pas d’ef…

«Le CICE coûte un "pognon de dingue" (20 milliards), ne crée pas d'emploi, mais curieusement, Macron ne juge pas qu'il "déresponsabilise" et n'envisage pas de le supprimer», a pointé du doigt le communiste Ian Brossat, adjoint du maire de Paris en charge du logement.

 IanBrossat13/06/2018 07:01:17  562  430  31890/6321
Le CICE coûte un "pognon de dingue" (20 milliards), ne crée pas d'emploi, mais curieusement, #Macron ne juge pas qu…

 BFMTV13/06/2018 06:32:14  60  35  2354054/540
VIDEO - Pour Macron, les aides sociales coûtent un “pognon de dingue” sans résoudre la pauvreté

Le leader de La France Insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, s'est lui aussi indigné : «Monsieur Macron, ce qui coûte un "pognon de dingue", c'est vous et vos cadeaux aux ultrariches. Il y a une solution simple pour en finir avec la pauvreté. Elle s'appelle le partage des richesses. Vous faites exactement l'inverse.»

 JLMelenchon13/06/2018 11:14:14  2107  1273  1917616/5058
Monsieur #Macron, ce qui coûte un « pognon de dingue », c’est vous et vos cadeaux aux ultrariches.

Il y a une sol…

Le député insoumis Adrien Quatennens s'est demandé ironiquement si le chef d'Etat, en évoquant le «pognon de dingue» que l'Etat dépense, n'entendait pas annoncer la fin de «tous les cadeaux faits aux riches sans contrepartie».

 AQuatennens13/06/2018 08:04:35  802  463  34351/806
« On met trop de pognon, on déresponsabilise et on est dans le curatif. » Lucide, #Macron s’apprêterait-il à annonc…

 SibNdiaye13/06/2018 00:28:41  4191  1569  52787/471
Le Président ? Toujours exigeant. Pas encore satisfait du discours qu’il prononcera demain au congrès de la Mutuali…

Les Républicains et le Rassemblement national unis dans la condamnation

A droite aussi, les propos d'Emmanuel Macron ne passent pas. «On est dans la continuité du "sans-dents" de François Hollande, avec la théâtralisation en plus», a pour sa part fustigé la porte-parole de Les Républicains (LR) Laurence Sailliet sur BFM TV. «Stop au mépris macroniste ! Stop à l'acharnement sur les plus faibles !», a lancé sur Twitter la porte-parole du parti Lydia Guirous.

 LydiaGuirous13/06/2018 10:33:57  190  171  22716/1347
«Il faut responsabiliser les gens" "on s'en sort pas" "pognon" la France d @EmmanuelMacron c'est marche ou crève.…

 BFMTV13/06/2018 06:32:14  60  35  2354054/540
VIDEO - Pour Macron, les aides sociales coûtent un “pognon de dingue” sans résoudre la pauvreté

Pour le vice-président de LR, Guillaume Peltier, interrogé sur LCP, ce qui coûte «un pognon dingue», c'est «tous les cadeaux qu'Emmanuel Macron fait aux puissants !».

«Ce qui coûte un "pognon de dingue", ce n'est pas l'aide aux Français modestes, mais ce que l'on verse chaque année à l'Union européenne, l'AME, les "mineurs" étrangers isolés, ou encore la fraude sociale et fiscale contre lesquelles on ne lutte pas sérieusement !», s'est similairement emporté le vice-président du Rassemblement national (RN, ex-Front national) Steve Briois.

 SteeveBriois13/06/2018 12:06:38  373  340  32171/1526
Ce qui coûte un "pognon de dingue", ce n'est pas l'aide aux Français modestes, mais ce que l'on verse chaque année…

Par ailleurs, le président des Patriotes, Florian Philippot, a osé un parallèle entre l'argent octroyé pour les aides sociales et celui accordé, selon lui, aux «copains du CAC 40».

 f_philippot13/06/2018 08:55:29  143  81  179746/691
Aides sociales : « On met trop de pognon » selon Macron.
Par contre pour les copains du CAC 40, on n’en met jamais…

 SibNdiaye13/06/2018 00:28:41  4191  1569  52787/471
Le Président ? Toujours exigeant. Pas encore satisfait du discours qu’il prononcera demain au congrès de la Mutuali…

La ministre du Travail Muriel Pénicaud a défendu ce même jour le chef de l'Etat sur France Info. Selon elle, Emmanuel Macron s'est exprimé dans un «langage parlé, de sincérité», en expliquant au sujet des minima sociaux qu'il avait expliqué par là «quelque chose d'essentiel, qu'il vaut mieux prévenir que guérir».

 Lire aussi : Surprise : la facture de vaisselle de l'Elysée ne serait pas de 50 000 euros... mais de 500 000

 francais.rt.com

 Ajouter un commentaire
newsnet 18/06/13 18:22

le seul intérêt de l'état, sa carte blanche pour commettre toutes les guerres et violations, c'est la sécurité sociale.
Et voilà maintenant qu'il veut le pouvoir sans les responsabilités.

Il faut savoir que cet argent retourne à l'état sous forme de TVA et impôts pour une proportion d'au moins 70%, le reste va aux actionnaires.


modules attachés ordre chronologique
14-06-2018 arretsurinfo.ch 31 min #142449

Macron, le Médiocrate

Paru le 13 juin 2018 dans  Observatoire du néo-conservatisme

Réformateur, pragmatique et efficace, il est "l'homme que nous attendions", nous laissent entendre des responsables des grands médias. Intellectuellement, il fut très proche du philosophe Paul Ricoeur, nous rabâchent ses admirateurs. Dès 2014, Attali annonçait : » Macron sera président en 2017″, « Nous avons élu un oiseau très rare ! » nous dit Kouchner.

14-06-2018 histoireetsociete.wordpress.com 3 min #142464

les privatisations... et le « pognon »

Nouvelle phase de vente des bijoux de famille de la part de Macron qui a mis en chantier à la fois les privatisations, l'attaque contre les retraites et qui ouvre un chantier sur les aides sociales dont il considère qu'il coute un « maximum de pognon » sans résorber la pauvreté... Alors que le cas de la SNCF visiblement n'est pas réglé même en étant voté...

Comme on dit il ne faut pas manger trop d »oeufs durs à la fois,ça étouffe...

14-06-2018 2 articles legrandsoir.info 6 min #142474

Ce qui coûte cher, ce sont les inégalités sociales, les privilèges monstrueux de quelques-uns, les dégâts humains et sociaux du capitalisme, etc. Macron... piège à niais !

Jean ORTIZ

Salauds les pauvres !! Ils portent la responsabilité de leur situation, vu qu'ils pourraient être riches s'ils le voulaient. « ¡¡ A trabajar !! » « Au travail !! »

Assez de vivre à nos crochets ! Assez de pique-assiettes aux minimas sociaux ! Ça coûte la peau des fesses et on maintient dans la paresse des millions de feignasses ! Allez, au boulot, tire-au-flanc, et à coups de pieds dans le postérieur.

 Référencé par :