Des actions citoyennes pour exiger la fin des massacres en Palestine

16-05-2018 bastamag.net 4 min #141354

Au moins 52 Palestiniens ont été tués ce lundi 14 mai, et plus de 2400 blessés, alors qu'ils manifestaient pacifiquement dans la bande de Gaza. Depuis le 30 mars, début de la « Grande marche du retour » qui rassemble des dizaines de milliers de manifestants pacifiques à Gaza revendiquant leur droit au retour, la répression de l'armée israélienne a causé plus de 100 morts et des milliers de blessés. Pour mieux comprendre la question des réfugiés palestiniens, et contextualiser les violences en cours, la Plateforme Palestine - qui réunit des ONG françaises - propose divers outils : brochures informatives, vidéos, etc. Elle appelle aussi à agir pour mettre fin aux violences de l'armée israélienne. Nous relayons ici leur appel.

Le 30 mars 2018 a débuté la « Grande Marche du Retour » rassemblant des dizaines de milliers de manifestants pacifiques à Gaza revendiquant leur droit au retour. La répression de l'armée israélienne a causé de nombreuses pertes. À ce jour, on compte plus de 100 morts (dont 58 morts le 14 mai seulement) et près de 10 000 blessés palestiniens. La  plate-forme des ONG françaises pour la Palestine appelle à manifester au  Trocadéro à Paris, ce mercredi 16 Mai à 18h30 pour dire « stop » au massacre et soutenir l'esprit de résistance des Palestiniens.

Autre possibilité d'action :  écrire au président de la République pour lui demander :
d'appeler à l'ouverture d'une enquête indépendante et impartiale sur l'utilisation d'armes létales - et, selon les témoignages de médecins sur place, de nouvelles munitions non conventionnelles qui causent des blessures gravissimes - contre des manifestants désarmés ;
de demander, au sein des institutions européennes, l'exclusion des entreprises militaires israéliennes des programme - cadres européens comme Horizon 2020 et FP9. En effet, la participation d'Israël aux programme-cadres de l'Union européenne pour la recherche et le développement technologique permet l'apport de soutiens financiers européens à des industries militaires telles que Elbit et Israël Aerospace Industries, les deux principaux fournisseurs de drones à l'armée israélienne complices des crimes de guerre israéliens [1].
de concourir à mettre un terme à l'impunité des autorités israéliennes au moyen notamment d'un soutien affirmé à des mécanismes juridiques internationaux tels que la Cour pénale internationale.

Il est aussi possible de signer la  pétition de l'association France Palestine Solidarités (AFPS) pour exiger l'envoi d'urgence d'un navire hôpital.

La plate-forme Palestine propose par ailleurs divers outils -  brochures,  vidéos,  infographies - à propos de la question des réfugiés palestiniens, pour informer et sensibiliser le grand public.

Plateforme des ONG françaises pour la Palestine : 01 40 36 41 46 ; E-mail : [contact@plateforme-palestine.org.]

En photo : œuvre de l'artiste Banksy /  Giulia Gimarosti

Notes

[1] Lire  notre article à ce sujet, ndlr

 bastamag.net

 Ajouter un commentaire