En Continu :l'ambassade américaine à Jérusalem a été inaugurée sur fond de violences

14-05-2018 2 articles francais.rt.com 7 min #141238

A l'heure du 70e anniversaire de la proclamation de l'Etat hébreu et alors que les tensions liées à la «Grande marche du retour» palestinienne restent vives, Israël inaugure l'ouverture de l'ambassade US à Jérusalem annoncée par Trump fin 2017.

Mise à jour automatique

lundi 14 mai
15h39 CET

Le président américain Donald Trump a félicité sur Twitter l'Etat d'Israël pour l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem, quelques minutes après le dévoilement de la plaque indiquant l'emplacement de la représentation diplomatique amércaine. «Un grand jour pour Israël. Bravo !», a-t-il commenté.

 realDonaldTrump14/05/2018 15:36:25  17618  4394  51868883/46
Big day for Israel. Congratulations!

«Notre plus grand espoir est celui de la paix. Les Etats-Unis restent pleinement engagés à faciliter un accord de paix durable.», avait-il auparavant fait savoir dans un message vidéo diffusé devant le parterre de représentants américains et israéliens.

15h26 CET

La cérémonie est menée par l'ambassadeur américain en Israël David M. Friedman. Le secrétaire d'Etat adjoint des Etats-Unis John J. Sullivan a prononcé un discours, avant la diffusion d'un message vidéo du président des Etats-Unis Donald Trump. Le secrétaire du Trésor américain Steven Mnuchin et Ivanka Trump, la fille du président américain, ont inauguré la plaque indiquant officiellement l'emplacement de l'ambassade américaine.

15h10 CET

La cérémonie d'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem a débuté. Les membres du congrès américain qui ont fait le déplacement sont remerciés un à un. Un révérend d'une église de Dallas a adressé à la tribune un discours de félicitations au président américain Donald Trump et aux dirigeants israéliens. Un rabbin s'est également exprimé.

14h46 CET

La tension est de nouveau montée d'un cran dans la bande de Gaza où 37 Palestiniens, dont un garçon de 14 ans, ont été abattus par des tirs israéliens le 14 mai. Notre envoyé spécial décrit ces événements depuis Gaza.

14h14 CET

Le gouvernement palestinien accuse Israël de commettre un «horrible massacre» dans la bande Gaza. De son côté, la Turquie a estimé que les Etats-Unis partageaient avec Israël la responsabilité du «massacre».

13h56 CET

25 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens selon un nouveau bilan provisoire.

Lire aussi : Une vingtaine de Palestiniens tués par des tirs israéliens à Gaza

13h41 CET

Selon un nouveau bilan fourni par les autorités gazaouies, 16 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens, dont un garçon de 14 ans.

13h26 CET

Le président américain Donald Trump a salué le 14 mai le transfert à Jérusalem de l'ambassade des Etats-Unis, y voyant «un grand jour pour Israël». «La montée en puissance vers la cérémonie qui aura lieu à 9h a déjà commencé», s'est-il réjoui sur Twitter. Il a par ailleurs ajouté qu'il regardait tous les matins la chaîne d'information Fox News qui retransmettra la cérémonie en direct.

 realDonaldTrump14/05/2018 12:54:15  43568  10793  51868904/46
U.S. Embassy opening in Jerusalem will be covered live on @FoxNews & @FoxBusiness. Lead up to 9:00 A.M. (eastern) e…

12h51 CET

Theresa May a annoncé le 14 mai que la Grande-Bretagne n'avait pas l'intention de transférer son ambassade en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem.

12h45 CET

Selon un nouveau bilan, le nombre de morts parmi les Palestiniens s'élève à dix.

Découvrir plus

Son ouverture était annoncée depuis décembre 2017, des panneaux ont été installés autour du site dans la semaine du 7 mai : l'ambassade américaine à Jérusalem est inaugurée ce lundi 14 mai 2018, jour du 70e anniversaire de la création de l'Etat d'Israël.

Parmi les centaines de représentants américains et israéliens annoncés, Ivanka Trump, la fille du chef d'Etat américain participera à la cérémonie.

Lire aussi

Sur Twitter comme dans la rue, l'ambassade américaine en Israël entame son déménagement à Jérusalem

Si l'événement est salué par l'Etat hébreu, il est en revanche susceptible d'accentuer des tensions déjà vives dans le cadre de la commémoration palestinienne de la «Nakba» («catastrophe») correspondant à l'exode palestinien de 1948, lors du quel 700 000 arabes palestiniens ont été chassés de leurs habitations. Par ailleurs, depuis le début du rassemblement de «la marche du Retour» le 30 mars 2018, des dizaines de Palestiniens ont été tués par des tirs de soldats israéliens dans la bande de Gaza.

L'AFP rapporte qu'à l'occasion de l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem, des milliers de Palestiniens de la bande de Gaza s'apprêtent à marcher en direction de la frontière israélienne, certains ayant proclamé leur intention de tenter de forcer la barrière de sécurité.

Dans une vidéo diffusée sur internet, le chef de l'organisation terroriste Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a appelé ses fidèles au djihad contre l'installation de l'ambassade, qualifiant au passage l'Autorité palestinienne de «vendeurs de la Palestine».

L'agence de presse Reuters précise que peu de représentants étrangers assisteront à l'événement. L'officialisation par Donald Trump, en décembre 2017, de la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d'Israël avait largement été condamnée par la communauté internationale. Une résolution avait notamment été votée par l'Assemblée générale des Nations unies le 21 décembre 2017.

Lire aussi : Carnet de bord d'un journaliste au Proche-Orient : de Jérusalem à Gaza

francais.rt.com

 Commenter

modules attachés ordre chronologique
14-05-2018 3 articles francais.rt.com 5 min #141251

Ambassade Us à Jérusalem : «Coup de pied dans la fourmilière» ou «machineries infernales» ? (Video)

Source: RT

A l'occasion du 70e anniversaire de la proclamation de l'Etat d'Israël, l'ambassade des Etats-Unis est inaugurée à Jérusalem. Pour RT France, Richard Labevière et Richard Abitbol confrontent leur analyse de la situation dans la région.

Ce 14 mai 2018, l'inauguration de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem marque un tournant majeur après des décennies de prudence diplomatique.