Novichok : le Premier ministre tchèque contredit le président

08-05-2018 2 articles voltairenet.org #141010

Contredisant les propos du président de la République tchèque, Miloš Zeman, le Premier ministre, Andrej Babiš, a tweeté « La République tchèque n'a jamais produit, développé, ni stocké aucune substance du groupe Novitchok ».

Dans un communiqué, il a précisé que son pays avait effectivement réalisé une micro-synthèse d'une substance du groupe Novitchok dans le cadre d'un programme militaire destiné à assurer la protection des civils et des soldats. Il a souligné que cette procédure ne saurait être considérée comme la production ou le développement de cet agent innervant et ajouté que les déclarations du chef de l'État étaient dues à un malentendu.

« Le Novitchok A-230 est différent de l'A-234, qui a été utilisé pour empoisonner Sergueï Skripal au Royaume-Uni », a-t-il affirmé.

 voltairenet.org

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
30-05-2018 2 articles francais.rt.com 4 min #141887

Affaire Skripal : les médecins ne s'attendaient pas à ce que l'ex-agent double puisse «survivre»

Livrant leur témoignage du jour où les Skripal ont étés retrouvés inanimés, le personnel médical témoigne de son étonnement. Selon eux, l'emploi d'un agent innervant de qualité supposément militaire n'aurait laissé aucune chance à leurs patients.

L'équipe médicale qui a pris en charge l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille, Ioulia, le 4 mars 2018, fait part du même étonnement que ceux qui doutent qu'un agent neurotoxique de qualité militaire ait été utilisé dans cette affaire.