Témoignages alors que se prépare la 5ème Marche du Retour à Gaza ce vendredi

27-04-2018 27 articles europalestine.com 5 min #140631

Face à une propagande israélienne digne de Goebbels, des témoins oculaires continuent à témoigner.

Ainsi, Christophe Denantes, médecin anesthésiste, qui se trouvait avec l'infirmière Paulette Fauché avec les manifestants de Gaza jusqu'au 15 avril dernier, témoigne du caractère massif de ces marches et du fait que ce sont des jeunes non dirigés par le Hamas qui y participent :

"Ces jeunes sont en 1ère ligne lors des manifestations quotidiennes qui se déroulent en 5 points de la zone tampon qui se trouvent le long de la barrière de démarcation qui séparent la Bande de Gaza. Cette manifestation appelée « Aouda » (Marche pour défendre le droit du retour) réunissait vendredi 13 avril plus de 200 000 personnes sur les 5 sites proches de la frontière.

Nous avons été à Shujaya qui est le quartier le plus à l'est de Gaza ville -un quartier rasé par les bombardements israéliens en juillet 2014- où nous avons participé à un rassemblement qui réunissait autant de femmes que d'hommes, des enfants et des adultes de tout âge, un rassemblement où à 500 m de la barrière de séparation il y avait un village de tentes et beaucoup de marchands ambulants vendant de la nourriture, des camions citernes distribuant de l'eau, et à 1km de là des parkings de cars et de voitures. Nous avons quitté le village de tentes où commençait la prière du vendredi pour nous rapprocher de la barrière de séparation et à 100 m de celle-ci nous avons traversé la route tracée par les services de sécurité du Hamas avec des postes de surveillance pour protéger les paysans qui cultivent ces terres.

Là nous sommes entrés dans un no man's land fait de monticules de terre. Nous nous sommes approchés du mur à moins de 50m, là où se tenait la presse et les ambulances. Et nous avons vu entre nous et la barrière des jeunes (garçons et filles) qui allaient planter des drapeaux palestiniens sur la barrière ou qui lançaient des pierres.
En face, dans un paysage lunaire à moins 50 m, des soldats tiraient A chaque fois qu'un jeune tombait, des ambulanciers venaient le ramasser et l' emmenaient dans des ambulances et puis un véhicule militaire israélien s'est avancé qui lançait des fumigènes. Nous avons reculé, nous sommes repartis vers le village d'où la prière étant terminée affluaient les gens où j'ai reconnu quelques amis de différents partis, tant Hamas, que Fatah et FPLP, ainsi que des familles.

L'après midi nous avons fait un parage de plaie de jambe chez un jeune de 18 ans qui finira probablement amputé, car 3 jour après il présente des complications infectieuses.

Tous ces jeunes n'ont aucune perspective économique ni politique à laquelle ils puissent adhérer, et ils ne veulent pas vivre la vie de leurs parents. Depuis avril 2007 Gaza a connu trois attaques israéliennes (2009, 2012 et 2014), et se trouve sous un blocus israélien et égyptien, qui limite les entrées et les sorties tant pour les hommes que pour les marchandises.

Les effets de ce blocus sont aggravés par la division entre Gaza et Ramallah, alors que l'Autorité Palestinienne (AP), qui depuis un an ne paye que 30 à 50% du salaire aux fonctionnaires qui dépendent de son administration, n'a toujours pas versé les salaires de mars."

  • Par ailleurs on peut lire dans le magazine d'opposition israélien 972+ que l'armée israélienne largue des tracts sur la population de Gaza, sur lesquels on peut lire : "Résidents de Gaza, vous participez à des manifestations violentes. Le Hamas vous exploite pour commettre des actes terroristes. L'armée israélienne ne fera pas de quartier. ne vous approchez pas de la barrière. N'obéissez pas aux ordres du hamas qui met vos vies en danger. Vous pouvez agir autrement. Votre avenir est entre vos mains".

Goebbels n'aurait pas fait mieux en matière de propagande mensongère.

Les tentes et campements présents près des frontières, souligne-t-il, correspondent à des villages et des villes détruits pendant la Nakba 'la Catastrophe) en 1948, lorsque plus de 700.000 Palestinienns ont été expulsés de chez eux et ont dû aller se réfugier pour certains dans la bande de Gaza, où plus de 70 % de la population est constituée de ces réfugiés et des leurs descendants.

Et la décision prise de camper à quelques centaines de mètres de la frontière, d'y organiser quotidiennement des événements, comme des courses de vélo, jusqu'à la commémoration de la Nakba, à la mi-mai, a pour but de rappeler au monde cette injustice et ce déni de roit, puisqu' Israel refuse d'appliquer le droit au retour pour ces réfugiés, alors qu'il est inscrit dans la résolution 194 de l'ONU.

"Nous voulons nos droits, mais notre objectif est de vivre en paix avec les Israéliens, et c'est pourquoi nous avons choisi une action non violente, qu'Israel essaie de faire dégénérer, car les dirigeants israéliens ne connaissent que la violence", déclare AL-Kurd, l'un des animateurs de ces Marches du Retour.

972+ souligne que "les autorités israéliennes continuent à tirer sur des manifestants non armés malgré les critiques internationales, les avertissement de Fatou Bensouda, la procureure de la Cour Pénale Internationale, et les risques d'enquêtes indépendantes".

L'armée a tiré sur 6 journalistes en un seul jour, en tuant deux, décédés à la suite de leurs graves blessures, alors qu'ils portaient un gilet et un casques sur lesquels le mot "PRESS" était écrit en gros.

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Proposer une solution
newsnet 18/04/27 11:04
Par ailleurs on peut lire dans le magazine d'opposition israélien 972+ que l'armée israélienne largue des tracts sur la population de Gaza, sur lesquels on peut lire :
"Résidents de Gaza, vous participez à des manifestations violentes. Le Hamas vous exploite pour commettre des actes terroristes. L'armée israélienne ne fera pas de quartier. ne vous approchez pas de la barrière. N'obéissez pas aux ordres du hamas qui met vos vies en danger. Vous pouvez agir autrement. Votre avenir est entre vos mains".

Goebbels n'aurait pas fait mieux en matière de propagande mensongère.

Ah cette maladie mentale bien connue, quand il dit "qui met vos vies en danger" alors que ce sont eux qui tirent.
Ils se considèrent, et s'auto-dénoncent, comme une sorte de loi naturelle qui agit comme la gravitation et qui répond de façon déterministe et inflexible, toujours de la même manière.

Et par ce message s'agit de déshumaniser leurs proies, en conformité avec leur envie naturelle de meurtre. Ils pourraient dire simplement "ne vous approchez pas, on est des meurtriers patentés", et ajouter "on veut absolument que vous le sachiez avant de mourir".

"Résidents de Gaza" sonne comme une voix provenant de l'extérieur de la barrière de clôture, d'une sorte d'administrateur qui connait plain d'autres villes avec chacune leurs résidents spécifiques qui ne se connaissent pas entre eux.
C'est ça la terreur.


Articles associés plus récents en premier
14-05-2018 106 articles ldh-france.org 2 min #141239

Les Palestiniens sont des êtres humains, pas des cibles

Communiqué LDH

Rien ne peut justifier la mort d'au moins trente-huit Palestiniens et les blessures infligées à plusieurs centaines d'entre eux, dont il n'est même pas avéré qu'ils étaient en possession et usaient d'armes à feu. La Ligue des droits de l'Homme (LDH) considère que les autorités civiles d'Israël et les responsables de l'armée israélienne, qui définissent les conditions d'emploi des ar

14-05-2018 aa.com.tr #141233

Affrontements près de la frontière de Gaza : 7 martyrs

AA/Gaza/Nour abu Aisha

Le ministère palestinien de la Santé dans la Bande de Gaza a annoncé, lundi, que 7 palestiniens sont tombés en martyrs près de la frontière de Gaza avec Israël.

Selon le communiqué du porte-parole du ministère palestinien de la Santé, Achraf al-Qudra, dont Anadolu a eu copie, il s'agit de 7 citoyens palestiniens; Anas Hamdan Kodeih (21 ans), Mos

14-05-2018 arretsurinfo.ch 10 min #141229

Norman Finkelstein sur l'assaut meurtrier d'Israël contre les manifestants non-violents à Gaza

Interview de Norman Finkelstein par The Real News, le 11 mai 2018.

Norman Finkelstein affirme que les forces israéliennes ont mené une agression meurtrière contre des manifestants non-violents de la Grande Marche du Retour de Gaza parce que la protestation non-violente menace non pas Israël, mais son occupation.

 Norman Finkelstein on Israel's Violence on Gazans' Non-Violence - Video Dailymotion

Transcription :

Aaron Maté : Vous êtes sur The Real News, je suis Aaron Maté.

13-05-2018 aa.com.tr 2 min #141188

Deux Palestiniens blessés à la frontière de Gaza

AA/Gaza/Mohamed Majed

Deux Palestiniens ont été blessés, samedi, par les balles de l'armée israélienne au niveau de la frontière orientale de la Bande de Gaza, lors de leur participation à la Marche du Grand retour.

Des secouristes sur terrain ont déclaré à Anadolu que "deux Palestiniens ont été blessés par les balles de l'armée israélienne et atteints d'asphyxie à cause de l'inhalation du gaz lacrymogène, alors qu'ils se trouvaient près de la frontière orientale de la Bande de Gaza".

13-05-2018 europalestine.com #141186

De Nîmes À Douai, vive la résistance palestinienne ! (Photos)

La Palestine a également été présente ce samedi 12 mai dans plusieurs autres villes où les passants ont apprécié d'avoir des informations sur la situation en Palestine.

A NÎMES

Une table d'information et une exposition qui ont suscité l'intérêt :

A DOUAI

La démonstration est faite qu'il n'est pas nécessa

13-05-2018 europalestine.com #141185

Belle manif aussi à Lyon ce samedi ! (Vidéo et photos)

13-05-2018 europalestine.com 2 min #141184

La Marche parisienne de soutien aux Palestiniens (Album Photos)

Beaucoup de monde et d'ambiance au départ de la Place de la République et jusqu'à Stalingrad, ce samedi !

12-05-2018 tlaxcala-int.org 8 min #141179

Les Gandhi de Gaza Gaza saigne tandis que les « libéraux » et les « progressistes » restent muets

 Ramzy Baroud رمزي بارود

Trois autres Palestiniens ont été tués et 611 blessés vendredi dernier 27 avril, lorsque des dizaines de milliers de Gazaouis ont poursuivi leurs manifestations non violentes le long la clôture entre Gaza et Israël [Palestine de 1948].

07-05-2018 europalestine.com 3 min #140997

Rejet partout de la barbarie israélienne ! (Photos et vidéo)

Dans toutes les villes, dans tous les pays, la dénonciation des atrocités, qui accompagnent le colonialisme israélien, s'étale malgré le chantage à l'antisémitisme et les tentatives d'intimidation. Le rejet de ces méthodes de répression et de déshumanisation, qu'Israël exporte dans le monde entier rassemble les hommes et les femmes du monde entier, qu'on ne peut plus faire taire. Merci à la scientifique américaine Evelyn Fox Keller pour son geste.

07-05-2018 ism-france.org 2 min #140993

« 70 ans, ça suffit ! » Appel à rassemblement unitaire en soutien au peuple palestinien Mardi 15 mai de 18h30 à 20h, Place de la Victoire à Bordeaux

Par Comité Action Palestine

[actionpalestine@hotmail.com]

Le 15 mai 2018 marque pour les Palestiniens le 70ème anniversaire de la Nakba. 70 ans de colonialisme, d'expulsion, de vols de leurs terres, d'emprisonnement, de massacres et d'assassinats. Mais aussi 70 ans de résistance et de combat sans répit pour la liberté et la justice.

David Ben Gourion, le fondateur de l'Etat d'Israël écrivait « les vieux mourront, les jeunes oublieront ».

07-05-2018 europalestine.com 2 min #140976

Neuf nouvelles victimes palestiniennes pendant le week-end à Gaza (photos)

L'armée israélienne a tué 3 Palestiniens, ce dimanche lors des bombardements sur Khan Younes, et en a assassiné 6 autres samedi en faisant exploser un missile au centre de la bande de Gaza.
La nouvelle tactique israélienne : éviter de tuer le vendredi quand les projecteurs sont tournés vers Gaza, mais assassiner à d'autres moments.

07-05-2018 investigaction.net 8 min #140972

Pourquoi je participe à la grande marche du retour à Gaza

07 Mai 2018

Article de :  Fadi Abu Shammalah

Tôt dans la matinée du 30 mars, mon fils Ali, âgé de 7 ans, a vu que je me préparais à sortir. C'était inhabituel pour un vendredi. « Où vas-tu, papa? ». « À la frontière. Participer à la Grande Marche du Retour. » La Grande Marche du Retour est le nom donné aux 45 jours de protestation le long de la frontière entre Gaza et Israël.

06-05-2018 ism-france.org 4 min #140968

Palestine - Soutien Aux Marches Pour Le Retour Et La Libération

Par Coordination des associations palestiniennes

SAMEDI 12 MAI 2018 JOURNÉE NATIONALE D'ACTION EN FRANCE EN SOUTIEN AUX MARCHES DU RETOUR - GRANDE MARCHE À PARIS - RENDEZ VOUS à 15h PLACE DE LA REPUBLIQUE

Depuis le 30 mars 2018, jour de la commémoration de la journée de la terre, le peuple palestinien manifeste dans les territoires palestiniens occupés par l'entité coloniale Israël en 1948 et en 1967 par attachement et en défense de sa terre spoliée.

05-05-2018 ism-france.org 2 min #140931

Ministère de la Santé : « L'armée israélienne blesse 1.143 Palestiniens, dont 83 par des tirs à balle réelles à Gaza »

Par IMEMC

05.05.2018 - Le ministère palestinien de la Santé dans la Bande de Gaza a rapporté que les soldats israéliens ont blessé, vendredi 4 mai, 1.143 Palestiniens, dont 83 à balles réelles, et parmi eux 3 souffrent de blessures graves, 93 de blessures modérés et 1.047 de blessures légères. Il a précisé que les soldats ont blessé 149 enfants et 78 femmes, et visé les secouristes, les ambulances et les journalistes, faisant 3 blessés parmi les secouristes et 5 parmi les journalistes.

05-05-2018 europalestine.com 2 min #140916

Encore plus de cent blessés vendredi à Gaza ; deux drones israéliens abattus (photos)

Quelque 170 Palestiniens de la bande de Gaza ont été blessés vendredi par l'armée israélienne, tandis que de jeunes résistants parvenaient à abattre deux drones de surveillance avec leur lance-pierres.

(le lanceur de pierres qui a réussi à toucher l'un des deux drones)
Selon un bilan établi en fin de journée par la Direction des hôpitaux de Gaza, 22 participants à la manifestation hebdomadaire ont été touchés par des tirs à balles réelles, une vingtaine d'autres par tirs à balles réelles recouvertes de caoutchouc, et plusieurs autres encore par des éclats.

05-05-2018 ism-france.org 2 min #140907

Vendredi 4 mai à 20h l'Athénée municipal de Bordeaux, « La Palestine est leur seule patrie »

Par Comité Action Palestine

conférence-débat organisée par le Comité Action Palestine avec Abdullah BARAKEH, réfugié palestinien au Liban et responsable de l'association des enfants de martyrs de Sabra et Chatila.

Il y a 70 ans, la création de l'Etat d'Israël a conduit à l'expulsion de leurs terres près de 800 000 Palestiniens. Les réfugiés palestiniens sont aujourd'hui 8 millions et représentent aujourd'hui la plus importante population de réfugiés dans le monde.

03-05-2018 europalestine.com #140830

Nakba et droit au retour : nombreuses mobilisations dans le monde entier !

Manifestations dans le monde entier pour commémorer 70 ans de Nakba et de résistance palestinienne et pour réclamer l'application du droit au retour pour tous les réfugiés Palestiniens.
A Paris, départ à le samedi 12 mai 15 H de la Place de la République.

PARIS

RV à 15 H Place de la République

LYON

15 H Place Bellecour

02-05-2018 legrandsoir.info 5 min #140813

Ce n'est pas Nétanyahou. C'est la nation (Haaretz)

Gideon LEVY

La plupart des Israéliens, qui n'ont jamais parlé à un seul Gazaoui, savent seulement que la bande de Gaza est un nid de terroristes. C'est pourquoi il est convenable de les fusiller. Choquant ? Oui, mais vrai.

On peut se déchaîner contre le premier ministre autant qu'on le veut ― il le mérite. Mais en définitive il faut se rappeler : Ce n'est pas Benjamin Nétanyahou.

 Se réfère à : 1 article

 Référencé par : 1 article