« Israël ment quand il affirme que le Hamas est derrière les manifestations, » disent les organisateurs de la Grande Marche du Retour (vidéo)

19-04-2018 ism-france.org 3 min #140340

Par Yumna Patel, Akram Al-Wa'ra, Nidal Wuheid

- Yumna Patel est une journaliste multimédia freelance basée à Bethléem en Palestine. - Akram Al-Wa'ra est un cinéaste palestinien indépendant basé à Bethléem en Palestine. - Nidal Wuheid est un vidéaste basé à Gaza.

18.04.2018 - Alors que la Grande Marche du Retour entre dans sa quatrième semaine dans la Bande de Gaza assiégée, les militants qui organisent les manifestations pacifiques de masse souhaitent adresser un message au monde : « La population palestinienne, en particulier à Gaza, ne peut supporter le siège israélien plus longtemps, » dit Nabeel Diab, de la Commission nationale pour briser le siège de Gaza. « Les Palestiniens sont impatients d'obtenir leur liberté, leur indépendance et leur droit au retour dans les villages d'où ils ont été expulsés il y a 70 ans. »

Gaza, vendredi 6 avril 2018
Diab est membre d'une organisation de base de militants qui a aidé à organiser la marche. Il dit que l'idée est née après une manifestation de masse le jour de la Nakba en 2011, quand des milliers de réfugiés palestiniens, en Jordanie, au Liban, en Syrie, en Egypte et dans le territoire palestinien, ont marché vers les frontières avec Israël pour exiger leur droit collectif au retour dans leur patrie.

Diab dit que le message de la Grande Marche du Retour est le même que le message des manifestations de 2011. « La marche est un événement massif et populaire qui soutient l'idée que le peuple palestinien conserve son droit de revenir et de rester sur ses terres, » a-t-il déclaré à Mondoweiss.

Les manifestations de la Grande Marche du Retour ont été présentées par le gouvernement et l'armée israéliens comme étant dirigées, contrôlées et inspirées par le Hamas. Les médias israéliens ont largement maintenu le récit du gouvernement selon lequel le Hamas « incite à la violence » à Gaza.

Mais, Diab insiste sur le fait que ce n'est pas le cas.
« Les allégations du gouvernement israélien selon lesquelles le Hamas a organisé ces manifestations sont des mensonges, et sont des déclarations diffamatoires qui n'ont aucun fondement dans la réalité, » dit Diab. « Cette marche est l'incarnation de l'action populaire impliquant des enfants, des femmes et tous les Palestiniens qui refusent d'accepter l'occupation de notre terre. »

Les critiques ont soutenu qu'Israël a utilisé le récit du Hamas pour justifier son recours à une 'force excessive' contre les manifestants.

Au 14 avril, 36 Palestiniens avaient été tués à Gaza par l'armée israélienne depuis le début des manifestations.

« Ces manifestations ont montré au monde comment le gouvernement d'occupation israélien de droite commet des crimes de guerre contre nous et nos droits, » a déclaré Diab à Mondoweiss.

Source : Mondoweiss

Traduction : MR pour ISM

ism-france.org

 Commenter

Se réfère à :