Trump déclenche une opération militaire en Syrie avec Paris et Londres

14-04-2018 francais.rt.com 5 min #140121

© Reuters TV Source: Reuters

Le président américain Donald Trump a annoncé une opération militaire en cours contre la Syrie, menée avec la France et le Royaume Uni pour punir le gouvernement syrien, qu'il accuse d'une attaque à l'arme chimique.

Mise à jour automatique

samedi 14 avril
09h55 CET

«La Russie convoque une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU pour évoquer les actions agressives des Etats-Unis et de leurs alliés», a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

09h35 CET

Selon une déclaration du porte-parole du parti présidentiel turc AKP, Ankara a été informé en amont des frappes menées par la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis en Syrie.

09h32 CET

S'exprimant à propos des frappes en Syrie, le guide iranien Khamenei qualifie de «criminels» les dirigeants Trump, Macron et May.

09h22 CET

Le 14 avril, le comité de Défense et de Sécurité israélien dirigé par Benjamin Netanyahou a déclaré par la voix d'un de ses membres, Yoav Gallant, que «l'utilisation de l'arme chimique [constituait] une ligne rouge que l'humanité ne [pouvait] plus tolérer». Sur Twitter, il a également déclaré : «L'attaque américaine est un important signal envoyé à l'axe du mal : L'Iran, la Syrie et le Hezbollah.»

08h43 CET

La présidence syrienne a diffusé une vidéo de Bachar el-Assad avec un message en forme de réponse à l'attaque perpétrée par les Occidentaux : «Matin inébranlable»

صباح الصمود..

رئاسة الجمهورية العربية السورية
video.twimg.com

08h35 CET

Selon une source de l'entourage du président français cité par Reuters, des Mirage et des Rafale ont pris part aux frappes en Syrie, ainsi que quatre frégates.

08h19 CET

La «guerre» des Etats-Unis contre la Syrie «n'atteindra pas ses objectifs», a estimé samedi le Hezbollah chiite libanais, allié du pouvoir de Bachar al-Assad, après les raids occidentaux qui ont visé plusieurs cibles militaires du régime.

«La guerre menée par les Etats-Unis contre la Syrie, contre les peuple de la région et les mouvements de la résistance [...] n'atteindra pas ses objectifs», a affirmé le Hezbollah dans un communiqué.

08h01 CET

Le ministère des Affaires étrangères turc a jugé «appropriées» les frappes contre la Syrie. «Nous saluons cette opération qui soulage la conscience de l'humanité tout entière face à l'attaque de Douma que tout porte à attribuer au régime syrien», a affirmé un communiqué du ministère turc des Affaires étrangères.

07h46 CET

Le ministère de la Défense russe a déclaré que ses systèmes de défense aériens n'étaient pas impliqués dans l'interception de missiles qui ont visé le territoire le syrien.

«Plus de 100 missiles de croisière et missiles air-surface ont été tirés par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France depuis la mer et l'air sur des objectifs syriens militaires et civils», a indiqué le ministère dans un communiqué cité par l'agence de presse officielle RIA Novosti.

«Un nombre significatif» de ces missiles ont été abattus par la défense aérienne syrienne, a ajouté le ministère russe.

Les installations russes de défense aérienne stationnées en Syrie n'ont pas été utilisées, a ajouté le ministère. Aucun des missiles occidentaux n'a touché les zones couvertes par les défenses aériennes de la Russie autour de ses bases de Tartous et de Hmeimim en Syrie, selon la même source.

Le ministère russe a indiqué que les missiles avaient été tirés depuis des navires américains en mer Rouge, par des avions volant au-dessus de la Méditerranée et par des bombardiers stratégiques américains venus de la base aérienne d'Al-Tanf, dans le sud-est de la Syrie.

07h36 CET

Israël a justifié les frappes américaines, françaises et britanniques en Syrie en affirmant que le gouvernement syrien continuait ses «actions meurtrières», selon un responsable israélien.

«L'an dernier, le président américain Donald Trump a fait savoir que l'utilisation d'armes chimiques reviendrait à violer une ligne rouge. Cette nuit sous la direction américaine, les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne ont agi en conséquence. La Syrie continue ses actions meurtrières», a ainsi déclaré le responsable israélien, sous couvert d'anonymat.

Découvrir plus

 francais.rt.com

 Ajouter un commentaire