Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France lancent des «frappes de précision» en Syrie

14-04-2018 43 articles histoireetsociete.wordpress.com 6 min #140112

Derrière le clown en chef, la France et la Grande Bretagne les deux vassaux ont lancé sans mandat un bombardement qui ouvre la voie à tous les périls.Un coût phénomènal, des centaines de millions pour les marchands d'armes et contre les peuples alors qu'est imposé l'austérité et la misère. Je ne pardonnerai jamais à ceux qui par leur approbation tacite et leur lâccheté politique ont cautionné une telle folie dont les causes ne sont pas démontrées et les conséquences sont très graves. Ils sont la preuve qu'il n'y aura pas de lutte et de perspective tant qu'ils seront à la manoeuvre à gauche. (note de Danielle Bleitrach)

Heure de publication: 14 Avr, 2018 01:02Heure de publication: 14 avril 2018 02:29
 Obtenir une URL courte

Le président américain Donald Trump fait une déclaration sur la Syrie à la Maison Blanche à Washington, aux États-Unis, le 13 avril 2018. © Yuri Gripas / Reuters

Le président américain Donald Trump a approuvé des frappes militaires en Syrie en représailles à l'attaque chimique présumée du gouvernement Assad à Douma, près de Damas, la semaine dernière. Le Royaume-Uni et la France ont rejoint l'opération.

« Il y a peu de temps, j'ai ordonné aux forces armées américaines de lancer des frappes de précision sur des cibles liées aux capacités d'armes chimiques du dictateur syrien Bachar al-Assad », a déclaré Trump dans une allocution télévisée de la Maison Blanche. Il a ajouté qu'une opération militaire combinée entre les États-Unis, le Royaume-Uni et la France est déjà en cours en Syrie.

 LIRE LA SUITE: Des explosions ont été entendues dans l'est de Damas après que Trump ait annoncé des frappes en Syrie - des témoins

L'intervention menée par les Etats-Unis en Syrie intervient quelques heures avant que les experts de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) se rendent samedi dans la banlieue de Damas pour déterminer si des armes chimiques ont été utilisées la semaine dernière.

Peu de temps après l'annonce de Trump, une déclaration du Premier ministre britannique Theresa May a déclaré qu'elle avait autorisé les forces britanniques à mener des «frappes coordonnées et ciblées pour dégrader la capacité d'armes chimiques du régime syrien».

Le président français Emmanuel Macron a confirmé qu'il avait ordonné aux forces françaises de mener une action militaire contre la Syrie en coalition avec les Etats-Unis et la France. « Les faits et la responsabilité du régime syrien ne font aucun doute », a-t- il dit dans un communiqué publié par son bureau, accusant Damas de franchir « une ligne rouge » fixée par la France en mai de l'année dernière.

Macron a déclaré que la réponse de la France était « limitée » et visait uniquement « les capacités du régime syrien pour la production et l'utilisation d'armes chimiques ».

Lire la suite

 https://cdni.rt.com/files/2018.04/thumbnail/5ad0e113dda4c82c548b45ec.jpg Syrie « attaque chimique » mis en scène pour provoquer l'attaque aérienne américaine, Londres a poussé les auteurs - MoD russe

Selon le président du Joint Chiefs of Staff américain, Joseph Dunford, les Etats-Unis n'ont pas averti les forces russes en Syrie avant les frappes. « Nous n'avons pas fait de coordination avec les Russes sur les frappes, nous ne les avons pas pré-notifiées. » Le Pentagone a déclaré que les frappes étaient une « occasion unique »d'envoyer un message fort au président syrien Bashar Assad.

La décision combinée des Etats-Unis et de leurs alliés de frapper la Syrie intervient juste après que le major général Igor Konashenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense, ait présenté une preuve selon laquelle l'attaque chimique présumée de Douma samedi a été orchestrée. Le général a également noté que Londres était «directement impliqué dans la provocation».

Le ministère de la Défense britannique a déclaré que la grève avait été exécutée par quatre Tornado GR4 de la Royal Air Force, qui ont lancé des missiles Storm Shadow sur ce que l'armée britannique a déclaré être une ancienne base de missiles, à 15 miles à l'ouest de Homs. Le ministère a affirmé que le gouvernement syrien garde un stock de précurseurs d'armes chimiques sur le site, violant ainsi la Convention sur les armes chimiques, dont il est partie.

Trump avait un message spécial pour la Russie et l'Iran, qui, selon lui, étaient «les principaux responsables du soutien, de l'équipement et du financement» du gouvernement syrien.

« Quel genre de nation veut être associé au meurtrier de masse d'hommes, de femmes et d'enfants innocents? Les nations du monde peuvent être jugées par les amis qu'elles gardent. Aucune nation ne peut réussir, à long terme, en promouvant des États voyous, des tyrans brutaux et des dictateurs meurtriers », a déclaré Trump.

Il a également blâmé « l'échec de la Russie » pour tenir la promesse de 2013 que la Syrie se débarrasserait de ses armes chimiques, qui ont été négociées de bonne foi avec les Etats-Unis. La conformité de la Syrie à cette promesse a été certifiée par l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques (OIAC) en 2014. Les seules caches d'armes chimiques restantes en Syrie se trouvaient dans des territoires tenus par des militants soutenus par l'Occident, tels que Jaysh al-Islam. Islam), qui contrôlait Douma jusqu'à leur reddition lundi.

Il y a quelques semaines, la Russie a averti que les militants de l'enclave est de la Ghouta pourraient organiser une attaque chimique pour gagner l'opinion publique occidentale. Le  ministère russe des  Affaires étrangères a qualifié de « fausses nouvelles » les déclarations de l'attaque chimique de samedi , tandis que les militaires russes enquêtant sur la région n'ont trouvé aucune trace de chlore ou d'agents neurotoxiques ni aucun témoin oculaire susceptible de confirmer leur utilisation.

Une mission d'enquête de l'OIAC devait arriver à Douma samedi. On ne sait pas ce qui va arriver à la sonde, à la lumière des bombardements américains, britanniques et français.

 histoireetsociete.wordpress.com

 Ajouter un commentaire

Articles associés plus récents en premier
11-05-2018 lesakerfrancophone.fr 9 min #141155

L'effroyable posture

Par Stratdiplo − Le 1er mai 2018 − Source  stratediplo
Effroyable posture : le plus significatif serait que ce titre parodique n'éveille aucune résonance dans les cellules grises mémorielles à haute volatilité des cerveaux hexagonalement formatés.

Jeudi 26 avril, dix-sept habitants de Douma (Syrie) sont venus faire leurs dépositions au siège de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques, à La Haye, puis ont été présentés en conférence de presse ouverte à toutes les questions.

28-04-2018 legrandsoir.info 9 min #140684

Syrie : La loi de la jungle

Caroline GALACTÉROS

« Partibus factis, sic verba fecit Leo ». (Jean de la Fontaine, La génisse et la chèvre, la brebis et le lion) *

Le franchissement en force par la coalition occidentale des dernières palissades protégeant la possibilité d'un dialogue sérieux entre puissances dominantes de notre malheureux monde marque un tournant préoccupant dans l'évolution des relations internationales.

28-04-2018 francais.rt.com 3 min #140677

Des enfants demandent à la porte-parole de la Maison Blanche de justifier les frappes en Syrie

© Kevin Lamarque Source: Reuters

Lors d'une simulation de conférence de presse à la Maison Blanche, le 26 avril, la porte-parole a été confrontée à des enfants, aux questions parfois incisives. Le sujet des frappes américaines en Syrie a notamment été abordé.

Des reporters en herbe, âgés de quatre à 13 ans, ont participé le 26 avril à un point presse simulé par la Maison Blanche, à Washington, dans le cadre de la journée «Prenez votre enfant au travail».

26-04-2018 13 articles mondialisation.ca 9 min #140576

Au début de sa visite à Washington, Macron promet une guerre sans fin en Syrie

Avant que le Président français Emmanuel Macron arrive à Washington DC pour une visite d'État de trois jours hier soir, il a accordé un entretien approfondi à Fox News appelant à une guerre à long terme de l'OTAN en Syrie. Alors que les tensions entre l'Europe et l'Amérique continuent à monter sur les menaces de guerre commerciale de Trump et d'assaut contre l'Iran, les principales puissances impérialistes tentent de résoudre leurs différends sur la base d'un programme militariste agressif.

25-04-2018 dedefensa.org 11 min #140568

Regard sur l' « attaque du vendredi-13 »

On connaît dans ces colonnes le colonel Pat Lang, ancien officier de la DIA, qui tient sa boutique sous le nom de Sic Semper Tyrannis, ou STT. Lang fait ici une de ses rares escapades hors-SST, - dans UNZ.com, ce  25 avril 2018, - pour nous donner son évaluation complète du résultat de "l'attaque de la nuit du vendredi-13" (heure de Washington), en avril 2018 contre la Syrie.

24-04-2018 voltairenet.org 11 min #140502

Le fiasco du bombardement de la Syrie

par Thierry Meyssan

Plus le temps passe depuis l'attaque alliée contre la Syrie du 14 avril 2018, et plus les informations disponibles font apparaître l'ampleur du désastre. Si les États-Unis parviennent encore à empêcher les fuites provenant de leurs armées, celles provenant de France sont sans appel. Washington, Paris et Londres ont certes montré qu'ils entendaient toujours régir le monde, mais aussi qu'ils n'en ont plus les moyens.

22-04-2018 mondialisation.ca 9 min #140452

Trudeau se joint à Macron pour célébrer les frappes aériennes contre la Syrie

Le premier ministre Justin Trudeau a affirmé sa totale solidarité avec la politique militariste et anti-ouvrière du président français Emmanuel Macron lors d'une visite de deux jours à Paris qui s'est terminée mardi.

Quelques jours après que Macron ait ordonné aux avions britanniques de rejoindre les forces américaines et britanniques en lançant des frappes aériennes illégales sur la Syrie, dans un climat de résistance croissante des travailleurs face au programme anti-ouvrier du président, Trudeau a fait de son mieux pour mettre l'accent sur ses affinités politiques avec Macron - soulignant la détermination de son gouvernement libéral à poursuivre de telles politiques au pays et à l'étranger.

20-04-2018 aa.com.tr 2 min #140408

Lavrov : La frappe tripartite a également touché les négociations de Genève

AA/ Moscou

« La frappe portée par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni sur la Syrie a bombardé les négociations de Genève », a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, selon l'agence de presse russe « Sputnik ».

Le ministre russe a tenu ces propos lors d'une réunion à Moscou avec l'envoyé spécial de l'Onu po

20-04-2018 mondialisation.ca 8 min #140386

Après les frappes sur la Syrie, les appels à une guerre plus vaste des États-Unis se font plus insistants

À la suite des frappes de missiles américains, britanniques et français du week-end dernier contre la Syrie, une campagne de plus en plus insistante est menée dans l'establishment politique, l'armée et les renseignements américains pour une guerre plus vaste qui menacerait un conflit nucléaire avec la Russie.

Mardi, les législateurs démocrates et républicains ont attaqué l'administration Trump pour la nature «limitée» de l'attaque et ont exigé que la Maison-Blanche s'engage à une opération militaire bien plus vaste pour renverser le gouvernement Assad et affronter l'Iran et la Russie.

20-04-2018 mondialisation.ca 15 min #140384

La frappe syrienne : «Première joute»

Le public a été quelque peu déçu, on s'attendait à mieux. Une minute avant, deux preux fonçaient l'un vers l'autre, effrayants, les lances pointées, le panache au vent, les chevaux lancés au galop, les dames agitant leurs mouchoirs pour leur champion, et puis ils se sont croisés, bien dans leur selle, pas une plume de travers, pas une goutte de sang sur les lances, et les chevaux sont repartis contents au petit trop.

19-04-2018 voltairenet.org 2 min #140360

Les ratées de l'opération alliée contre la Syrie

 voltairenet.org

Deux missiles US n'ont pas explosés. Ils ont été acheminés le 18 avril en Russie pour y être examinés [1]. Les technologies US et russes sont radicalement différentes de sorte que les avancées de l'un et de l'autre sont difficilement copiables. Cependant, les ingénieurs militaires russes étudieront les techniques US pour améliorer leurs propres techniques de contre-missiles.

19-04-2018 19 articles arretsurinfo.ch 16 min #140348

La Syrie au Conseil de Sécurité : les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France sont des Etats voyous

Le Représentant Permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, Bachar al-Ja'fari, a prononcé un discours devant le Conseil de sécurité de l'ONU le 14 avril 2018, après que les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont mené des frappes unilatérales contre la Syrie.

 Syria at the UNSC: US, UK and France are Rogue States - Video Dailymotion

Transcription:

Merci, Monsieur le Président.

Je me félicite de la présence du Secrétaire Général aujourd'hui, en ces moments très importants de l'histoire et des travaux du Conseil de sécurité.

18-04-2018 legrandsoir.info 7 min #140313

La frappe sur la Syrie : de l'impérialisme pur et dur

John WIGHT

"Les crimes s'empilent jusqu'à devenir invisibles" - Lorsque le dramaturge Bertolt Brecht a fait cette remarque, c'était dans les années 1930, à l'époque du fascisme et du colonialisme européen. Le monde était séparé entre les États puissants qui avaient accaparé la parole et ceux qui étaient forcés de les écouter et d'obéir. Cette époque a culminé dans la Seconde Guerre mondiale.

18-04-2018 lesakerfrancophone.fr 5 min #140303

La nouvelle conception américaine d'une mission « parfaite » : 32 sur 103

Par le Saker - Le 14 avril 2018 - Source  The Saker

il a dit] « mission accomplie, parfaitement exécutée » et qu'il était « tellement fier » de son « armée géniale ».

Cela en considérant que 71 missiles sur 103 ont été interceptés.

Qu'il n'y a pas eu de victimes syriennes (ou iranienne ou russes)... ;

18-04-2018 legrandsoir.info 5 min #140276

Toc,toc ! Qui c'est ? C'est la frappe chirurgicale.

Jacques-Marie BOURGET

D'être vieux comme un naufrage me vaut d'avoir vécu quelques "représailles" de l'histoire. Ces opérations du genre bistouri à la Kouchner sont toujours des catastrophes qui s'empilent. Souvenirs.

Le 23 octobre 1983 à Beyrouth, à une heure si matinale que les rues ne sont occupées que par des plastiqueurs et les petits marchands de café, l'ami libanais, le frère, qui m'aide dans mon travail me téléphone : « Vite, le PC des français vient de sauter...

17-04-2018 entelekheia.fr 9 min #140271

Méga-flop de Trump en Syrie

Par Publius Tacitus
Paru sur  Sic Semper Tyrannis sous le titre Trump's Big Flop In Syria by Publius Tacitus

Ne croyez pas un seul mot de ce que vous ont dit le Pentagone et la Maison-Blanche sur le « succès » des dernières frappes de missiles contre la Syrie.

17-04-2018 investigaction.net 5 min #140262

3 questions à Majed Nehmé sur les frappes en Syrie

17 Avr 2018

Article de :  Grégoire Lalieu

Accusant l'armée syrienne d'avoir perpétré une attaque chimique à Douma, les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne ont mené des frappes répressives dans la nuit de samedi et dimanche. Ancien opposant syrien et rédacteur en chef d'Afrique-Asie, Majed Nehmé analyse les enjeux de cette attaque et le contexte dans lequel elle survient.

17-04-2018 francais.rt.com 6 min #140238

Deux jours après les frappes, les pays européens appellent au dialogue avec la Russie en Syrie

© Emmanuel DUNAND / POOL / AFP Source: AFP

Après les frappes occidentales sur la Syrie, l'Europe change de ton. Réunis au Luxembourg, les 28 ministres des Affaires étrangères européens ont insisté sur la nécessité de privilégier la voie diplomatique et politique, au détriment du militaire.

Eviter une escalade militaire en Syrie, tel semble être le mot d'ordre de l'Union européenne (UE) après  les frappes du 14 avril menées par la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

16-04-2018 francais.rt.com #140226

«La communauté internationale c'est l'Occident et ses alliés, elle n'a pas d'existence juridique»