Ce vendredi, les Palestiniens s'apprêtent à rappeler au monde leurs droits !

30-03-2018 42 articles europalestine.com 5 min #139498

Ce vendredi sera une journée de commémoration importante dans toute la Palestine, à l'occasion de la Journée de la Terre, nous écrit Ziad Medoukh à Gaza.

"La journée de la terre en Palestine : La terre est palestinienne

Le mois de mars en Palestine est un mois symbolique c'est le mois de la résistance et l'attachement aux racines. C'est la commémoration de la journée de la terre par tous les Palestiniens partout dans le monde, et avec eux tous les solidaires de la cause palestinienne, la cause de la justice.

Cette commémoration, qui a commencé le 30 mars 1976, et se poursuit jusqu'à nos jours, montre que les Palestiniens sont très déterminés malgré les années qui passent et qui se succèdent, malgré leur souffrance au quotidien et les difficultés qu'ils ont à réaliser leurs revendications.

C'est ici notre terre, nous ne partirons pas, nous resterons attachés à cette terre sacrée de Palestine, nous y poursuivrons notre résistance quelles que soient les mesures atroces de cette occupation aveugle ! Nous y poursuivrons notre existence jusqu'à la liberté et l'indépendance, jusqu'à la fin de l'occupation israélienne, jusqu'à l'instauration d'une paix juste et durable dans notre région.

C'est le message de tout un peuple palestinien existant et résistant, message adressé au monde entier, et en particulier aux forces de l'occupation israélienne, chaque année, le 30 mars, journée de la terre et de la résistance en Palestine.

Notre peuple commémore cette journée partout où il y existe. C'est la journée de l'attachement à ses racines et à son histoire, cette histoire profondément marquée par la résistance et l'affrontement à l'occupant qui continue de lui voler ses champs et ses arbres, ses ressources, ses maisons et sa terre.

Les Palestiniens qui vivent dans les territoires de 1948, ceux des territoires de 1967, sans oublier ceux de l'exil, montrent par cette commémoration les liens qui les unissent tous.

Le 30 mars 1976, des Palestiniens, citadins et paysans, ont été tués par les forces de l'occupation alors qu'ils manifestaient pacifiquement contre la confiscation de leur terre par l'administration israélienne. Et depuis, pour rendre hommage à ces victimes, pour montrer l'attachement des Palestiniens à cette terre, ceux-ci commémorent chaque année cette répression sanglante.

En 42 ans, la confiscation des terrains appartenant aux Palestiniens par l'armée de l'occupation israéliens et par les colons israéliens agresseurs n'a jamais cessé, mais la résistance populaire non-violente de la part des paysans palestiniens n'a jamais cessé non plus.

42 ans après, la conjoncture difficile et instable dans notre région en général et dans les territoires palestiniens en particulier, est marquée par la poursuite de la lutte populaire contre les forces de l'occupation malgré les morts et les blessés. Elle est aussi marquée par la poursuite de la souffrance des Palestiniens en Cisjordanie, dans la bande de Gaza, et partout en Palestine.

Avec le mur, la colonisation, et les checkpoints en Cisjordanie, les attaques et les agressions israéliennes permanentes, le blocus et la fermeture des frontières dans la bande de Gaza, et les lois racistes et discriminatoires contre les Palestiniens de 1948, mais surtout, devant l'absence de perspectives, les Palestiniens sont plus que jamais déterminés à faire aboutir leurs revendications nationales.

Ils vont poursuivre leur résistance, sous toutes ses formes, afin de vivre libres sur leur terre.

Par cette résistance et par cet attachement à leur terre, ils visent la création d'un Etat libre et indépendant où l'on puisse vivre une pai juste et durable.

En ce 30 mars 2018, les Palestiniens de la bande de Gaza doivent se ressembler en masse pour une grande « Marche du retour » sur les frontières. Une initiative symbolique et non-violente pour montrer à l'occupant que le droit au retour est sacré pour tout le peuple palestinien.

En ce 42ème anniversaire de la journée de la terre, nous rendons un grand hommage à tous nos martyrs, qui sont morts pour une Palestine libre, à nos blessés, à nos prisonniers toujours derrière les barreaux israéliens, à nos paysans qui continuent à travailler leurs champs malgré les menaces israéliennes.

A cette occasion, nous confirmons notre attachement à nos racines, et à notre terre. Elle est ici. Elle est ici notre patrie. Nous ne partirons pas, en dépit des mesures atroces de l'occupation, en dépit de toutes les difficultés, de toutes les souffrances, et en dépit de ce silence d'une communauté internationale officielle complice, et avec le soutien de tous les solidaires de notre cause juste. Nous allons continuer à donner notre sang pour notre terre de Palestine.

Ici, notre terre,

Ici, nos racines,

Ici, notre histoire,

Ici, notre vie,

Ici, notre avenir,

Et ici, notre Palestine !

Ziad Medoukh

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com
 Ajouter un commentaire

modules attachés ordre chronologique
30-03-2018 europalestine.com 2 min #139521

Massacre de civils palestiniens à Gaza ce vendredi

Au moins 14 Palestiniens tués et des centaines de blessés par l'armée d'occupation ce vendredi dans la bande de Gaza, alors que se déroulaient des manifestations pacifiques annoncées à l'occasion de la Journée de la Terre, avec comme seule arme des drapeaux palestiniens, selon un bilan des médias israéliens et palestiniens en fin de journée.

30-03-2018 histoireetsociete.wordpress.com 6 min #139525

Des tireurs d'élite déployés à Gaza, des Palestiniens entrent en conflit avec l'armée israélienne lors de manifestations de masse

  1. Gaza est devenue une véritable cocotte minute fermée par les Israéliens mais aussi ne recevant pas les moyens financiers de l'autorité palestiniennes avec laquelle le Hamas est en conflit, la misère est telle que les habitants n'ont plus rien à perdre et la décision de TRUMP faisant de jérusalem la capitale a mis le feu aux poudres. La seule solution eut été une négociation qui aurait préservé l'existence de deux Etats avec des collaborations économiques entre eux. Mais tel n'a pas été le choix, et là aussi il a été suicidaire à l'image de ce que les occidentaux provoquent aujourd'hui partout.Des forces fascisantes qui partout poussent les masses à la violence... Pour les massacrer? (note et traduction de danielle Bleitrach)

31-03-2018 ism-france.org 3 min #139538

Grande marche du retour : 16 morts et au moins 1.500 blessés - bilan provisoire. Silence, on tue les manifestants pacifistes de Gaza !

Par Ziad Medoukh

Ce vendredi 30 mars 2018, l'armée israélienne a tué 16 Palestiniens dans la bande de Gaza (bilan provisoire). Ces Palestiniens manifestaient pacifiquement dans les zones-tampon de "sécurité" imposées par les forces de l'occupation israélienne sur les frontières de la bande de Gaza. Aujourd'hui, plus de 30.000 Palestiniens de Gaza se sont rassemblés en masse pour une grande « 

Murs 31-03-2018 francais.rt.com 4 min #139553

Affrontements meurtriers à Gaza : le Conseil de sécurité de l'Onu se réunit en urgence

© Mohammed Salem Source: Reuters

Sans parvenir à se mettre d'accord sur une déclaration commune, le Conseil de sécurité de l'ONU, réuni en urgence, a déploré les affrontements à la frontière israélo-palestinienne qui ont fait 16 morts, s'inquiétant d'une possible escalade.

Le Conseil de sécurité des Nations unies s'est réuni en urgence le 30 mars au soir à la demande du Koweït, pour évoquer les violences dans la bande de Gaza où  16 Palestiniens ont été tués et des milliers d'autres blessés, selon le ministère de la Santé dans la bande de Gaza.

Murs 31-03-2018 tlaxcala-int.org 5 min #139556

Jour de la Terre : Israël commet un massacre dans le ghetto de Gaza

Aljazeera الجزيرة

L'armée israélienne a assasiné 17 Palestiniens lors des manifestations à Gaza. Plus de 1 400 autres personnes ont été blessées par les forces israéliennes lors des manifestations exigeant le droit au retour des réfugiés palestiniens sur leurs terres.

Un manifestant palestinien blessé par un sniper israélien lors des manifestations du Jour de la Terre,à l'est de la ville de Gaza - Photo Hosam Salem/Al Jazeera

31-03-2018 ism-france.org 4 min #139558

« La Marche du Grand Retour est un référendum populaire sur les droits des Palestiniens et la résistance »

Par Front populaire de Libération de la Palestine

30 mars 2018 : « Nous rendons hommage aux martyrs qui se sont dressés aujourd'hui, Jour de la Terre, dans les rassemblements de masse pour le retour qui ont rassemblé des centaines de milliers de nos concitoyens dans la Bande de Gaza. La Marche du Retour est un référendum populaire pour défendre nos droits et nos constantes, notamment le droit au retour, qui ne peut jamais être marchandé ni négocié, » a dit le camarade Jamil Mizher, membre du Bureau Politique du Front Populaire pour la Libération de la Palestine et chef de sa branche de Gaza.

Murs 31-03-2018 europalestine.com 2 min #139559

Halte aux massacres à Gaza : Rassemblement à Lille ce dimanche !

Tous au rassemblement à Lille ce dimanche 1er avril à 11 H, au métro Wazemmes pour dénoncer les massacres de civils palestiniens à Gaza.

Photo qui montre clairement les femmes et les enfants non armés au 1er rang des manifestants palestiniens

Rassemblement à l'appel de la Communauté palestinienne de Lille, de Solidarité Tourcoing Gaza, de l'AFPS Lille, du Collectif Georges Ibrahim Abdallah et de CAPJPO-EuroPalestine.

public 31-03-2018 europalestine.com 2 min #139570

Des santions contre Israël : rassemblement ce lundi à Lyon !

RASSEMBLEMENT A LYON cele lundi 2 avril à 11h, Place de la comédie (devant l'Opéra)
Métro Hôtel de ville ligne "A", pour la France prenne ses responsabilités face aux crimes israéliens.

Les victimes du terrorisme israélien ce vendredi 30 mars

Le Collectif 69 appelle la France à "exiger l'arrêt des massacres à Gaza"

" Elle doit en finir maintenant avec les belles parol

Murs 01-04-2018 tlaxcala-int.org 6 min #139579

La Grande Marche du Retour marque le début d'une nouvelle campagne de défi des Palestiniens

 Iqbal Jassat اقبال جاسٹ

Dans une approche remarquablement fraîche de leur résistance contre les sept décennies de colonialisme d'Israël, les Palestiniens se sont mobilisés en masse dans ce qui a été baptisé la Grande Marche du Retour. Dès le vendredi 30 mars, des milliers et des milliers de personnes se sont dirigées vers les foyers et les terres d'où elles ont été expulsées depuis 1948.

Murs 01-04-2018 investigaction.net 10 min #139590

Israël tue 15 Palestiniens à Gaza

01 Avr 2018

Article de :  Maureen C. Murphy

Quinze Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza ce vendredi, quand Israël a recouru à une violence massive contre des dizaines de milliers de manifestants qui s'étaient rassemblés le long de la frontière entre Gaza et Israël. Selon le ministère de la Santé de Gaza, il y a eu près de 1 500 blessés, dont près de la moitié par des tirs à balles réelles.

Murs 02-04-2018 ism-france.org 6 min #139596

Les martyrs du retour en Palestine indiquent la voie

Par Fadwa Nassar

Un massacre de plus perpétré par l'occupant sioniste : 15 martyrs et près de 1500 blessés, c'est le bilan provisoire de la journée de la terre, le 30 mars 2018, proclamée également « marche du retour » par la coordination de la « grande marche du retour », composée des organisations de la résistance palestinienne, des unions populaires et des associations de la société civile.

Murs 02-04-2018 europalestine.com 2 min #139598

Photos des rassemblements à Paris et à Lille contre les massacres à Gaza

Merci à tous les amis de la Palestine qui se sont mobilisés ce samedi à la Fontaine des Innocents à Paris, et ce dimanche à Lille pour manifester contre les massacres israéliens à Gaza. Ci-dessous les photos des ces rassemblements organisés au pied levé !

Murs 02-04-2018 chroniquepalestine.com 5 min #139618

Israël se donne le droit de tuer à volonté !...

Netanyahou a félicité l'armée israélienne après les massacres de Palestiniens dans Gaza.

Les commentaires du Premier ministre israélien ont été faits sans tenir compte de la condamnation croissante de l'utilisation de  tirs à balles réelles par les militaires des troupes d'occupation

Murs 02-04-2018 histoireetsociete.wordpress.com 3 min #139628

L'aveuglement de Monsieur Netanyahou par Bernard Guetta

lundi 2 avril 2018

Le sanglant bras de fer de vendredi dit toute l'impasse où en sont Israéliens et Palestiniens

On peut en dire tout, le reste et son contraire. De cette bataille de Gaza dont le bilan s'est élevé, vendredi soir, à seize morts et quelques 1 400 blessés, tous Palestiniens, on peut d'abord dire qu'Israël a répondu par les balles de tireurs d'élite à une manifestation très majoritairement pacifique, que seule une minorité de jeunes gens voulaient en découdre à coup de pierres et de pneus enflammés et que la disproportion de cette riposte est d'autant plus choquante qu'aucun manifestant n'était en passe de franchir la frontière entre la Bande de Gaza et Israël.

Murs 03-04-2018 ism-france.org 6 min #139641

Israël, nouvelle tendance. Crimes d'Etat et faux grossiers

Par Badia Benjelloun

Dans la cédraie du Moyen Atlas, après avoir croisé les singes magots qui vous auront délesté de vos provisions, le guide de moyenne montagne pourra vous conduire à l'ancienne chasse de Hassan II près d'Ifrane. Une fois arrivé sur la terrasse en rondins à partir de laquelle le roi et ses hôtes tiraient le gibier, il est aisé de comprendre que le sanglier conduit devant les fusils par les rabatteurs n'a aucune chance d'échapper aux tirs.

03-04-2018 legrandsoir.info 10 min #139645

Les Palestiniens ne cesseront jamais d'exiger la justice (Counterpunch)

Basem Naim

Le mur israélien du côté palestinien.

Depuis trop longtemps, l'Occident applaudit au spectacle de la répression de dizaines de milliers de manifestants sans armes, qui ne font que réclamer la justice, par une force impitoyable lourdement armée.

Aujourd'hui, des centaines de milliers de manifestants pacifiques ont marché, sans armes, vers la frontière imposée par Israël à la bande de Gaza assiégée.

Murs 03-04-2018 3 articles europalestine.com 2 min #139651

Massacre à Gaza : Munitions interdites et expériementation de nouveaux gaz lacrymogène

Progressivement, nous découvrons l'étendue de crimes commis par Israël à Gaza ce vendredi où des civils non armés ont été tués de balles dans le dos ou encore quand ils faisaient leur prière, mais où l'emploi de munitions interdites ont fait des dégâts particulièrement graves sur les blessés, dont plus d'une centaine ont dû être amputés, tandis que de nouveaux gaz lacrymogènes étaient testés sur les Palestiniens.

Murs 03-04-2018 mondialisation.ca 7 min #139678

La complicité silencieuse des médias américains dans le massacre israélien à Gaza

Les principaux médias américains, menés par le NewYorkTimes, traitent le meurtre de masse et les blessures des manifestants palestiniens non armés et pacifiques à Gaza comme un non-événement.

Vendredi, des dizaines de milliers de Palestiniens se sont rassemblés près de la frontière militarisée avec Israël pour protester contre l'expropriation israélienne des terres palestiniennes et revendiquer le droit des réfugiés palestiniens à retourner dans leur patrie, les troupes israéliennes et les tireurs d'élite ont ouvert le feu, tuant au moins 16 personnes et en blessant environ 1400 de plus.

Murs 03-04-2018 europalestine.com 3 min #139686

Massacres de Gaza : Israel perd la bataille de la communication

La propagande israélienne pour tenter de justifier le massacre de civils palestiniens vendredi à Gaza, ne fonctionne pas. Personne ne gobe les histoires de "menaces terroristes", de "boucliers humains" ou d' "attaques du Hamas". Aux Etats-Unis notamment, le sénateur Bernie Sanders n'a pas mâché ses mots, et a donné le ton en déclarant "indéfendable" cette tuerie.

"C'est le droit de tout peuple de manifester pour un avenir meilleur sans qu'on lui réponde par la violence", a affirmé le sénateur samedi qui, interviewé par CNN, a fait savoir qu'il ne croyait pas un mot de la version israélienne des faits.