Manifestations en Palestine et dans le monde contre Trump (Photos)

07/12/2017 4 min europalestine.com #135912

Suite à l'annonce de la décision de Trump, les affrontements se poursuivent jeudi dans plusieurs villes de Palestine occupée.

Les manifestants brûlent les photos du président américain Donald Trump et du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu ainsi que le drapeau des États-Unis

"Réagissant à la décision de Donald Trump de délocaliser l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Al-Qods (Jérusalem) et de la reconnaître comme étant la capitale du régime israélien, les Palestiniens sont descendus dans la rue dans le nord de Bethléem, et ont ont fermé la route de Qubat Rahil à Bethléem, lançant des pierres aux militaires israéliens.

De même, des heurts ont eu lieu à al-Khalil (Hébron), dans le camp d'al-Arroub entre les manifestants palestiniens et les militaires israéliens. Les policiers sont allés jusqu'à ouvrir le feu sur les manifestants.

Egalement dans le camp de réfugiés de Jabalia dans le nord de Gaza. Les manifestants brandissaient le drapeau de la Palestine et des pancartes en soutien à Qods.

« Qods est la ville historique des musulmans et peu importe la durée de son occupation, elle restera à jamais la capitale de la Palestine », a déclaré Mohamed Abu Askar, un dirigeant du Hamas devant les manifestants dans le camp de Jabalia.

« Les tentatives de judaïsation de la ville de Qods et celle d'en faire la capitale d'Israël montrent au grand jour le soutien de Washington à ce régime et dévoilent le vrai visage des États-Unis », a affirmé Abu Askar.

Il a appelé les pays arabes et islamiques à entreprendre des actions en soutien à la ville de Qods et à faire face à toutes les tentatives de normalisation de relations avec Israël.

Des manifestations ont eu lieu dans de nombreux autre pays.

  • A Istambul et à Ankara en Turquie

Environ 1500 personnes se sont rassemblées près du Bosphore, à l'extérieur de l'enceinte diplomatique américaine très protégée. La police a bouclé la zone à l'aide de barricades, a indiqué un correspondant de l'AFP.

Le slogan « Palestine libre » a été peint au mur du consulat et des manifestants ont jeté des bouteilles en plastique vers le bâtiment. Un bout de papier avec une représentation du drapeau d'Israël a également été brûlé.

Agitant des drapeaux palestiniens et allumant des fusées éclairantes, les manifestants ont scandé « Américains assassins, partez du Moyen-Orient », « à bas l'Amérique ! » et ont exhorté le groupe palestinien Hamas à « frapper Israël ».

Un regroupement similaire a eu lieu devant l'ambassade des États-Unis à Ankara, la capitale turque, où les manifestants ont brandi des photos du président turc Recep Tayyip Erdogan.

  • Au Liban :

Des centaines d'habitants du camp palestinien de Bourj el-Barajneh, situé dans le sud de Beyrouth, ont manifesté contre la décision de Trump. Ils scandaient « Qods appartient aux Palestiniens ».

  • A Berlin

Sources : Maan New Agency, AFP, et presstv.ir

MANIFESTATIONS ANNONCÉES VENDREDI ET SAMEDI EN EUROPE :

  • A LONDRES CE VENDREDI 8 DÉCEMBRE DEVANT L'AMBASSADE ETATSUNIENNE

Ainsi que :

  • Bruxelles vendredi 8/12,devant L'ambassade des USA
  • Rotterdam vendredi 8/12,devant L'ambassade USA
  • Copenhague vendredi 8/12, devant L'ambassade USA
  • Berlin vendredi 8/12, devant L'ambassade USA

Et :

  • Rome SAMEDI LE 9/12/17, de même que Francfort, Amsterdam, La Haye, Milan et Malmo ce SAMEDI 9 DÉCEMBRE

CAPJPO-EuroPalestine

europalestine.com

 commentaire