Jérusalem : Trump rembourse le milliardaire des casinos Sheldon Adelson

06/12/2017 3 min europalestine.com #135857

Le nouvel encouragement à l'occupation prodigué par Trump avec la reconnaissance annoncée de Jérusalem comme capitale d'Israël, doit beaucoup aux pressions du milliardaire lobbyste Sheldon Adelson, selon le journal israélien en ligne 972+.

(Adelson et Netanyahou : qui est le parrain de l'autre ?)

Sheldon Adelson, un individu très proche de Netanyahou qui a fait fortune dans l'industrie des casinos à Las Vegas et ailleurs, est parallèlement l'un des personnages les plus influents de l'AIPAC, le principal lobby israélien aux Etats-Unis.

Lorsque la campagne des primaires pour la présidentielle américaine a commencé, fin 2015, Adelson misait sur un autre politicien du Parti Républicain, Marco Rubio, au grand dam de Trump qui lui adressait des tweets d'insultes.

Mais c'est Trump qui a finalement remporté les primaires républicaines. Adelson a alors changé de cheval, en versant quelque 80 millions de dollars (70 millions d'euros) au candidat désigné.
La contrepartie : une série d'engagements en faveur de l'Etat d'apartheid, comme le recrutement d'éléments ultra-sionistes pour tout ce qui concerne le dossier Israël/Palestine, et la promesse publique de déplacer l'ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem.

La mesure est parfaitement illégale, le droit international interdisant à un Etat d'établir sa capitale dans une ville occupée par la force, ce qui est le cas de la partie orientale de Jérusalem et de sa population palestinienne, depuis 1967.

C'est la raison pour laquelle ni les Etats-Unis, ni aucun autre pays y compris parmi les plus alignés sur le gouvernement israélien, n'a actuellement son ambassade à Jérusalem.
Briefé par ses conseillers les plus lucides, Trump ne s'est donc pas dépêché, au cours de la première année de son mandat commencé en janvier 2017, de tenir sa promesse.

Mais Adelson entendait bien obtenir un retour sur son investissement : « Adelson et son épouse Miriam ont versé des dizaines de millions de dollars pour faire gagner Trump ; il se dit maintenant qu'ils sont très déçus de ne pas voir le président tenir l'engagement qu'il avait pris de transférer l'ambassade à Jérusalem sitôt installé à la Maison-Blanche », a ainsi écrit le mois dernier le Las Vegas Review Journal, une feuille de chou propriété des Adelson. On ne peut être plus clair.

D'autres sources signalent que la provocation qui se prépare serait le fruit d'un chantage encore plus direct exercé par Netanyahou sur Washington : « Déclarez Jérusalem capitale tout de suite, ou nous bombardons toute la région : Iran, Liban, Gaza, et d'autres encore ! »

Les deux hypothèses se complètent plus probablement qu'elles ne se contredisent.

Mais une chose est sûre : malgré ce nouveau coup qui lui est porté, le peuple palestinien continuera de résister à la barbarie, et à lutter pour sa liberté.
Raison de plus pour manifester, nombreux,
SAMEDI 9 DECEMBRE A 14 HEURES PLACE DE LA REPUBLIQUE
Pour protester contre la venue à Paris du bourreau de la Palestine Benjamin Netanyahou !

CAPJPO-EuroPalestine

europalestine.com

 commentaire