Le président de la Catalogne signe une déclaration d'indépendance, le flou demeure

10/10/2017 54 articles 4 min francais.rt.com #133894

© JOSEP LAGO / AFP

Après un discours ménageant Madrid et les indépendantistes, Carles Puigdemont a signé, avec d'autres hommes politiques de la région, un document proclamant l'indépendance de la Catalogne. Sa valeur juridique reste pourtant floue.

Le 10 octobre, après le discours de Carles Puigdemont devant le Parlement catalan, le président de la région et les députés indépendantistes ont signé un document proclamant l'indépendance de la région vis-à-vis de l'Espagne, dont la valeur légale est floue.

«La Catalogne restaure aujourd'hui [10 octobre] son indépendance totale» peut-on lire sur le document, baptisé «Déclaration des représentants de Catalogne», selon Reuters.

 sandrinemorel10/10/2017 22:16:02  34  62  5162/446
Tous les députés indépendantistes signent la declaration d'indépendance un à un

 cupnacional10/10/2017 22:11:12  8806  4868  190914/3615
Acabem de signar la Declaració d'Independència, sense cap suspensió, tal i com hem demanat nosaltres #sensepor

«Nous appelons tous les Etats et organisations internationales à reconnaître la République catalane comme un Etat indépendant et souverain. Nous appelons le gouvernement catalan à prendre toutes les mesures nécessaires pour rendre possible et pleinement effective cette déclaration d'indépendance», peut-on encore lire dans le texte.

Si l'AFP, citant un porte-parole du gouvernement catalan, affirme que la déclaration a été suspendue, le parti indépendantiste de gauche Candidature d'unité populaire (CUP), a tweeté : «Nous avons signé la déclaration d'indépendance sans aucune suspension, comme nous l'avions demandé.»

Un peu plus tôt, devant le Parlement de la région, Carles Puigdemont avait assuré que la Catalogne avait gagné son droit à l'indépendance, mais que les «effets» du référendum étaient suspendus afin de permettre des négociations avec Madrid.

Le gouvernement espagnol, cité par l'AFP a estimé que le président catalan ne savait pas où il allait. Une réunion extraordinaire du Conseil des ministres doit d'ailleurs avoir lieu le 11 octobre pour évoquer la crise en Catalogne.

Lire aussi : Carles Puigdemont réclame une Catalogne indépendante... mais suspend «les effets» du référendum

francais.rt.com

 commentaire

articles affiliés ordre chronologique
10/10/2017 5 min #133895

La déception s'empare des partisans de l'indépendance catalane après le discours de Puigdemont

Prenant le parti de ménager Madrid sans froisser les indépendantistes, le discours de Carles Puigdemont n'a pas suscité l'adhésion de ses partisans. Présent sur place, l'envoyé spécial de RT France a pu constater leur déception.

Les indépendantistes catalans avaient placé de grands espoirs dans le discours de Carles Puigdemont ce 10 octobre, y voyant une occasion unique de proclamer solennellement l'indépendance de la République de Catalogne.

11/10/2017 7 min #133912

Catalogne : Puigdemont met en suspens la déclaration unilatérale d'indépendance pour ouvrir une dernière porte au dialogue

Gerard Pruna

Le président risque l'unité des indépendantistes pour obtenir une médiation pour une négociation avec Madrid

Le président Carles Puigdemont hier à la séance plénière du Parlement catalan, applaudi par le groupe Junts pel Sí (Ensemble pour le Oui). Photo Cristina Calderer / ARA

Le jour qui devait tout accélérer s'est terminé hier avec un appel à la pause.

12/10/2017 8 min #133923

« Au peuple de Catalogne et à tous les peuples du monde. » Déclaration d'indépendance de la Catalogne.

Au peuple de Catalogne et à tous les peuples du monde.

La justice et les droits de l'homme individuels et collectifs intrinsèques, fondements inaliénables qui donnent sens à la légitimité historique et à la tradition juridique et institutionnelle de la Catalogne, sont la base de la constitution de la République catalane.

La nation catalane, sa langue et sa culture ont mille ans d'histoire.

12/10/2017 8 min #133953

Le premier ministre catalan déclare l'indépendance de l'Espagne mais la suspend

Mardi soir, au parlement catalan à Barcelone, le premier ministre régional Carles Puigdemont a annoncé que la Catalogne se séparerait de l'Espagne après le référendum d'indépendance du 1 er octobre. Mais il a aussitôt remis une déclaration formelle d'indépendance et demandé le dialogue avec Madrid. Le gouvernement du premier ministre Mariano Rajoy (Parti populaire, PP)., qui a déclaré que le référendum est illégal et une trahison, refuse tout dialogue avec Puigdemont.

documentaires 13/10/2017 7 min #133965

Catalogne : nationalisme bourgeois, résurgences franquistes

Andres B. ALONSO

Ci-dessous de larges extraits d'un article d'Andres B. Alonso, ancien militant des JC d'Aragon et secrétaire des Jeunesses communistes de Saint-Martin-d'Hères. Une pièce très intéressante à ajouter à un dossier passablement compliqué.
LGS

Dimanche 1er octobre, le gouvernement régional de la Catalogne (région de plus de 8 millions d'habitants - la plus riche d'Espagne) a appelé les Catalans à voter pour l'indépendance.

14/10/2017 7 min #134027

Déclaration des représentants de la Catalogne du 10 octobre 2017

Various Authors - مؤلفين مختلفين - Auteurs divers- AAVV-d.a.

Voici le texte de la déclaration signée le 10 octobre par les 72 députés indépendantistes sur les 135 que compte le Parlement catalan. La mise en œuvre de cette déclaration d'indépendance a été gelée provisoirement à la demande du président de la Generalitat, Carles Puigdemont, dans l'attente d'un dialogue avec le gouvernement de Madrid.

Histoire 14/10/2017 9 min #134028

La demande d'indépendance séculaire de la Catalogne dans les archives ottomanes

Yildiz Nevin Gündogmuş

Un article intéressant montre une continuité entre la position des Ottomans sous Abdulhamid II et celle de la TurquiE sous Erdogan contre toute indépendance catalane (arménienne, kurde)-Tlaxcala

Les archives ottomanes gardent la trace des demandes d'indépendance et des soulèvements échoués de la Catalogne au 19ème et 20ème siècle

documentaires 18/10/2017 13 min #134149

L'indépendance catalane : pourquoi le collectivisme déteste autant que les gens lui échappent

Par Brandon Smith - Le 4 octobre 2017 - Source alt-market.com

J'ai auparavant écrit plusieurs fois au sujet du conflit singulier au cœur de la plupart des crises et des catastrophes humaines, un conflit qui sabote les efforts humains et ralentit la pensée critique.

18/10/2017 9 min #134159

Catalogne : Madrid rejette l'appel de Puigdemont à des négociations

Lundi, le gouvernement du Parti populaire (PP) espagnol a rejeté l'appel du Premier ministre catalan Carles Puigdemont pour une période de négociations de deux mois avec Madrid après le « oui » du référendum du 1ᵉʳ octobre sur l'indépendance. Avec les forces blindées espagnoles et des milliers de policiers qui se préparent à l'action, l'Espagne est au bord de la loi martiale et d'une répression militaire en Catalogne.

19/10/2017 8 min #134174

L'emprisonnement de dirigeants séparatistes déclenche des manifestations en Catalogne

Lundi soir, la Haute cour d'Espagne a ordonné l'emprisonnement sans mise en liberté provisoire sous caution des dirigeants des plus grandes organisations séparatistes de Catalogne : Jordi Sànchez de l'Assemblée nationale catalane (ANC) et Jordi Cuixart d'Òmnium Cultural.

Les deux dirigeants sont détenus dans l'attente d'une enquête sur des accusations de sédition fabriquées de toutes pièces.

documentaires 19/10/2017 4 min #134177  español

Monedero : « La démocratie espagnole est à la croisée des chemins la plus déterminante depuis la mort de Franco »

Article de : Alexandre Anfruns

La discorde entre le gouvernement de Rajoy et la Generalitat de Catalunya s'accentue de jour en jour. Aucune solution ne semble se dessiner. À la place, ce sont une réponse policière ainsi que des persécutions judiciaires qui ont été imposées. Au-delà du dialogue de sourds entre les droites catalane et espagnole, quels sont les véritables enjeux de la question catalane ? Afin d'ouvrir les perspectives d'analyse et éviter les pièges des faux débats qui mèneraient à une impasse pour les majorités sociales, nous avons interrogé Juan Carlos Monedero, professeur et co-fondateur de Podemos, mais aussi et surtout un des observateurs les plus lucides de la crise du régime en 1978.

documentaires 20/10/2017 10 min #134226

Catalogne : ce que la crise nous apprend sur l'indépendantisme, l'État espagnol et la construction européenne

Article de : Marc Botenga

La crise entre les dirigeants espagnols et catalans ne s'apaise pas. Le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, refuse tout dialogue et menace de prendre le contrôle direct sur la région. Les dirigeants européens soutiennent tacitement la répression. Le dirigeant catalan Puigdemont, de son côté, a organisé un référendum très discutable.

20/10/2017 4 min #134240  français

Juan Carlos Monedero : « la democracia española está en su encrucijada más determinante desde la muerte de Franco »

Alex Anfruns

El desencuentro entre el gobierno de Rajoy y la Generalitat de Catalunya sigue profundizándose cada dia que pasa. La solución no parece vislumbrarse, y en su lugar se ha impuesto la respuesta policial y las persecuciones judiciales. Más allá del diálogo de sordos entre las derechas catalana y española, ¿qué está verdaderamente en juego con la cuestión catalana? Para abrir las perspectivas de análisis y evitar las trampas de falsos debates que son un callejón sin salida para las mayorias sociales, hemos interrogado a Juan Carlos Monedero, profesor y cofundador de Podemos, y ante todo uno de los observadores más lúcidos de la crisis del régimen del 78.

23/10/2017 4 min #134297

Article 155 et air dominant du temps en Espagne : Carl Schmitt prend le dessus sur Antonio Gramsci

Andrés Gil

Mariano Rajoy a approuvé la suspension de l'autonomie catalane avec l'approbation du PSOE, de Ciudadanos, de la monarchie et des institutions européennes

Le Président du gouvernement de Madrid tente de mettre fin à la crise du régime sous l'angle territoriale en prenant tout le pouvoir en Catalogne

La lutte gramscienne pour l'hégémonie cède face à l'exercice du «pouvoir réel» par le gouvernement central

documentaires 23/10/2017 16 min #134318

La réaction en chaîne catalane : récit d'une nostalgie

La campagne pour l'indépendance menée par la Catalogne a déclenché une réaction en chaîne de soutien viral des médias sociaux qui a ressuscité l'effrayante rhétorique de la guerre civile mais les conséquences les plus dangereuses de cet effet domino sont encore à venir si finalement la quête des séparatistes aboutit.Récit d'une nostalgie.

La cause de l '« indépendance » catalane a pris d'assaut le monde, jetée sous le feu des projecteurs par le référendum largement médiatisé en début de semaine et la réponse énergique de Madrid à cette mesure inconstitutionnelle.

documentaires 24/10/2017 13 min #134355

Oubliez la Catalogne, la Flandre est le vrai test du séparatisme de l'Ue !

Par Andrew Korybko - Le 11 octobre 2017 - Source Oriental Review

La campagne séparatiste de la Catalogne a dominé les manchettes européennes ces dernières semaines, mais c'est vraiment la région flamande du nord de la Belgique qui servira de baromètre sur la question de savoir si de grands morceaux de l'UE se désagrégeront en une collection de mini-États centrés sur leur identité avant la reconstitution du bloc en une « fédération de régions ».

25/10/2017 8 min #134365

L'Espagne annule l'autonomie catalane, et prépare un régime militaire dirigé depuis Madrid

Samedi, trois semaines après la répression brutale de la police lors du référendum sur l'indépendance catalane du 1ᵉʳ octobre, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a officiellement annoncé l'invocation de l'article 155 de la Constitution espagnole pour priver le gouvernement régional catalan de ses pouvoirs. À sa place, Madrid va installer un gouvernement non élu à Barcelone soutenu par l'armée espagnole, la police paramilitaire Guardia Civil et d'autres unités de la police.

25/10/2017 8 min #134366

Le sommet de l'Ue soutient la menace espagnole d'une occupation militaro-policière en Catalogne

Le sommet de deux jours de l'Union européenne (UE) qui s'est achevé vendredi dernier à Bruxelles a clairement approuvé le projet de Madrid d'invoquer l'article 155 de la Constitution espagnole, imposant un nouveau gouvernement régional catalan soutenu par la police et l'armée espagnoles.

La crise catalane n'était pas formellement à l'ordre du jour du sommet. Néanmoins, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a été autorisé à prononcer un discours pour justifier l'invocation de l'article 155, l'« option nucléaire », après la répression brutale de la police lors du référendum sur l'indépendance catalane du 1ᵉʳ octobre.

25/10/2017 7 min #134404

Le gouvernement catalan dans la tourmente après la suppression de l'autonomie par l'Espagne

Samedi, trois semaines après la répression contre le référendum du 1ᵉʳ octobre sur l'indépendance catalane, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a invoqué l'article 155 de la Constitution espagnole pour suspendre l'autonomie catalane.

L'action a fait se précipiter 450 000 personnes dans les rues de Barcelone pour s'y opposer plus tard dans la journée, signe que les mesures antidémocratiques qui vont être appliquées en vertu de l'article 155 provoqueront un conflit violent avec la population catalane.

Référencé par