Violences en Catalogne : la défaite de Mariano Rajoy

01-10-2017 33 articles tlaxcala-int.org 2 min #133590

 Johan Hufnagel

Le référendum en Catalogne a, depuis ce dimanche matin, un visage. Celui d'une dame d'un certain âge, ses cheveux blancs barrés d'un épais filet de sang. Elle a été blessée par les policiers espagnols dans les actions de saisie du matériel électoral. Visage du référendum, elle sera aussi celui de la défaite symbolique de Mariano Rajoy.

Qu'est-ce qui a bien pu se passer dans la tête du chef du gouvernement espagnol pour penser qu'une violente neutralisation des opérations de vote, illégales pour les uns légitimes pour les autres, allait arranger ses affaires ? Les images, qui tournent en boucle sur les réseaux sociaux et les chaînes d'info, sont désastreuses pour lui et pour la cause «espagnoliste» qu'il défend : des policiers qui brisent des portes d'écoles, à coup de masse, de coupe-boulons, tentent de confisquer des urnes. Ce n'est pas l'unité de l'Espagne qui est attaquée par les coups de matraque, c'est la démocratie : voilà ce qui sort du vortex vidéo.

Ces images de répression brutale et disproportionnée ne feront pas bouger d'un iota ceux qui ont déjà des avis tranchés et définitifs sur cette difficile question identitaire. Là-bas, ou ici. En revanche, dans un monde qui a tendance à s'affranchir de la complexité et veut obliger à «choisir son camp», Rajoy contraint à choisir entre la violence d'un nationalisme d'Etat et la désobéissance civile d'un indépendantisme catalan respectueux de la démocratie. Il n'a rien à y gagner. Sauf s'il cherche, par la brutalité de sa police, à faire naître une opposition moins pacifique.

L'Espagne ne doit pas prendre ce chemin sanglant qu'elle ne connaît que trop bien. Aux Européens qui évoquent souvent une Union  «fondée sur une promesse de paix, de progrès, de prospérité» de le rappeler d'urgence à Rajoy.

►à lire aussi  Référendum en Catalogne : Libé suit l'événement au fil de la journée

 tlaxcala-int.org

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
15-10-2017 2 articles mondialisation.ca 7 min #134041

Menaçant la Catalogne de répression, Madrid attise le nationalisme lors d'un défilé militaire

L'armée espagnole et l'élite dirigeante ont utilisé la Fête nationale espagnole jeudi et le Jour des forces armées hier pour attiser le nationalisme et réaffirmer leur intention d'intervenir militairement en Catalogne en réponse au référendum du 1ᵉʳ octobre sur l'indépendance.

L'année dernière, le quotidien en ligne Público a noté que le défilé militaire annuel n'avait « aucun soutien institutionnel, aucun Premier ministre, aucun chef de l'opposition, aucun public [..].

14-10-2017 entelekheia.fr 8 min #134023

La guerre civile espagnole, revisitée

Par Pepe Escobar
Paru sur  Asia Times sous le titre The Spanish Civil War, revisited

Les contorsions politiques de Puigdemont pourraient déclencher une réponse létale de Madrid : la suspension du gouvernement catalan§#e5e4e4
§#cecdcd

Appelons cela un théâtre de l'absurde - avec des sous-titres létaux. Sous pression de toutes parts - même Donald Tusk, président du Conseil européen - dans son rendez-vous avec le destin, Carles Puigdemont s'est rabattu sur une dialectique de judoka de dernière minute : un non-déni de déni de Déclaration unilaterale d'indépendance.

13-10-2017 mondialisation.ca 9 min #134006

L'Espagne prépare une intervention militaire en Catalogne

Dans un discours menaçant prononcé mercredi au Congrès espagnol, le premier ministre Mariano Rajoy (Parti populaire, PP) a déclaré qu'après le discours du premier ministre catalan Carles Puigdemont sur le référendum du 1 er octobre, il se préparait à appliquer l'Article 155 de la constitution espagnole. Ceci permettrait à Madrid de susprendre l'autonomie catalane et saisir le contrôle des finances et l'administration de la région.

10-10-2017 54 articles francais.rt.com 4 min #133894

Le président de la Catalogne signe une déclaration d'indépendance, le flou demeure

© JOSEP LAGO / AFP

Après un discours ménageant Madrid et les indépendantistes, Carles Puigdemont a signé, avec d'autres hommes politiques de la région, un document proclamant l'indépendance de la Catalogne. Sa valeur juridique reste pourtant floue.

Le 10 octobre, après le  discours de Carles Puigdemont devant le Parlement catalan, le président de la région et les députés indépendantistes ont signé un document proclamant l'indépendance de la région vis-à-vis de l'Espagne, dont la valeur légale est floue.

10-10-2017 2 articles mondialisation.ca 4 min #133887

Le syndrome séparatiste

Carles Puigdemont vient de proclamer "le droit de la Catalogne à l'indépendance” sous les applaudissements des élus régionaux. L'expérience historique enseigne pourtant que ce genre d'aventure se termine rarement dans l'allégresse. Arraché à la Serbie à coups de B52, le Kosovo a proclamé son indépendance en 2009. Sous perfusion de l'UE et de l'OTAN, cet Etat-fantoche a été livré par l'émissaire onusien Bernard Kouchner à une clique mafieuse, l'UCK, qui doit son impunité à cette rente géopolitique.

10-10-2017 cadtm.org 28 min #133877

Le Paradoxe catalan - Le 1er octobre qui ébranla la Catalogne et l'État espagnol. Et après ?

Quelle est la signification historique du 1 er octobre ? Quel bilan en tirer et quels défis sont posés pour le mouvement indépendantiste et les anticapitalistes catalans mais, plus largement, pour la gauche radicale espagnole ? Comment avancer vers la rupture, non seulement avec le consensus post-franquiste de 1978, mais avec les politiques néolibérales ?

10-10-2017 histoireetsociete.wordpress.com 5 min #133866

Crise en Catalogne: Alberto Garzon (dirigeant communiste de Izquierda Unida) répond à Felipe Vi

Malgré les violences policières gouvernementales et le fait qu'il soit organisé localement dans un état d'urgence sans reconnaissance officielle, le référendum en Catalogne a mobilisé 42,5 des inscrits qui ont voté à 90% pour l'indépendance. Bien sûr, on peut penser que les opposants les plus résolus à l'indépendance et à ce référendum ne se sont pas déplacés. La question soumise était : "voulez-vous que la Catalogne devienne un Etat indépendant sous la forme d'une République?”.

10-10-2017 tlaxcala-int.org 14 min #133854

Autonomisme : Le débat territorial dans l'État espagnol ressuscite l'andalousisme*

 Sara Montero

La tiédeur des convictions andalousistes du PSOE et de Podemos a dynamisé le mouvement

La présidente de la Junte d'Andalousie, le gouvernement de la communauté autonome,, Susana Díaz, a déjà prévenu qu'elle serait «vigilante» face à la «tentative de ramener l'Andalousie à un état de pré-autonomie».

Depuis plusieurs mois Teresa Rodríguez demande que le groupe Podemos Andalousie ait son propre CIF 2 mais elle devra attendre, car la direction nationale refuse de le lui accorder.

09-10-2017 histoireetsociete.wordpress.com 9 min #133844

« La crise en Catalogne, c'est l'échec absolu de la transition démocratique en Espagne »

Même si on doit juger pour ce qu'elle est l'attitude des dirigeants de la Catalogne, véhiculant un projet de dissolution des Etats-nations dans un régionalisme totalement soumis au projet des monopoles financiarisés qui est celui de l'UE, il n'en demeure pas moins qu'il y a une dimension importante de la pseudo transition démocratique et de la nature de l'Etat espagnol que l'on ne peut pas ignorer.

09-10-2017 lesakerfrancophone.fr 8 min #133842

Cataluña libre ?

Préambule du Saker Francophone Ce texte est extrait d'un article publié par le Saker US sur son  site. Il publie conjointement, en justifiant sa position, deux points de vue radicalement opposés sur la crise catalane. L'un de F.Man intitulé L'Espagne violée, et l'autre de P. Koenig intitulé Cataluña libre ?. Nous publions ces deux points de vue dans deux articles différents.

07-10-2017 tlaxcala-int.org 9 min #133774

Le roi bourbonien Felipe Vi, sur le chemin de l'Estoril*

 Juan Carlos Monedero

Voici le commentaire du politologue Juan Carlos Monedero, l'un des fondateurs de Podemos, sur le message télévisé du roi d'Espagne du 3 octobre

J'écrivais il y a un an et demi que le Roi Felipe VI promouvrait un référendum sur la Catalogne pour "justifier son règne". C'était l'attitude la plus intelligente, et ce que ses conseillers lui recommanderaient.

07-10-2017 investigaction.net 7 min #133762

Catalogne : la partie business du projet indépendantiste

Article de :  Senza soste

Pour apporter une contribution au débat sur le référendum catalan sur l'indépendance, nous proposons un article qui aborde la question du point de vue économique et financier. Naturellement, il y a d'autres questions et aspects du problème, mais nous considérons que ce point de vue a été trop négligé. Il donne pourtant un sens aux événements et donne à l'UE un rôle central dans la résolution du problème.

06-10-2017 arretsurinfo.ch 10 min #133749

L'indépendance catalane - une arme du capital contre le salariat

L'Eurotopie selon Freddy Heineken (1992). Image wikipedia

Par Gearóid Ó Colmáin, le 3 octobre 2017

La riche province catalane d'Espagne s'est enflammée dans la violence. Suite à un référendum âprement disputé où moins de 40% de la population catalane s'est déplacée pour aller voter, le gouvernement régional de Catalogne a déclaré qu'il allait promulguer l'indépendance.

05-10-2017 arretsurinfo.ch 8 min #133706

La Catalogne et le Kosovo : qui sème le vent récolte la tempête

Le précédent du Kosovo a jeté «dans les poubelles de l'histoire» les principes du droit international, autrefois stables, qui interdisaient la déclaration unilatérale d'indépendance. Selon John Laughland, l'Espagne en subit les conséquences.

Par John Laughland

Publié le 4 oct. 2017 dans  Russia Today

05-10-2017 tlaxcala-int.org 7 min #133694

La Sécession catalane : une esquisse d'analyse économique et financière

 Senza Soste

Pour apporter une contribution au débat sur le référendum catalan sur l'indépendance, nous proposons un article qui aborde la question du point de vue économique et financier. Naturellement, il y a d'autres questions et aspects du problème, mais nous considérons que ce point de vue a été trop négligé. Il donne pourtant un sens aux événements et donne à l'UE un rôle central dans la résolution du problème.

05-10-2017 francais.rt.com 3 min #133692

Le président du gouvernement catalan annonce qu'il appliquera les résultats du référendum

Lors d'une allocution en catalan et en castillan, Carles Puigdemont, le président du gouvernement de Catalogne a affirmé qu'il appliquerait les conclusions du référendum. Il a par ailleurs condamné fermement les violences de la police espagnole.

Prenant la parole, 24 heures après le  discours du roi d'Espagne, le président du gouvernement de Catalogne a annoncé qu'il mettrait en application les conclusions du référendum sans donner plus de détails.

04-10-2017 tlaxcala-int.org 8 min #133679

En Catalunya soplan vientos de pueblo

 Carlos Aznárez

Se olía en el aire que este domingo iba a ser un gran día para el pueblo catalán y los pueblos del mundo que luchan por el derecho de autodeterminación. Sin embargo, no caben dudas que el asombro con que el mundo ha contemplado la gigantesca patriada protagonizada por hombres y mujeres de Catalunya ha generado una descarga eléctrica de solidaridad internacional.

04-10-2017 ruptures-presse.fr 6 min #133667

« Indépendance » de la Catalogne : derrière les apparences, quels enjeux cachés ?

Le référendum organisé le 1 er octobre par les autorités de Catalogne en vue de décréter l'indépendance de cette région a été très largement entravé par le gouvernement espagnol. Cette initiative avait en effet été jugée inconstitutionnelle, et donc interdite. L'utilisation des forces de police pour appliquer cette décision a soulevé, en France notamment, de nombreux commentaires et réactions.

04-10-2017 reporterre.net 8 min #133661

Gérard Onesta : « En Catalogne, le gouvernement espagnol a bafoué les droits fondamentaux »

En Catalogne, le gouvernement espagnol a bafoué les droits fondamentaux

Les observateurs internationaux du scrutin catalan ont fustigé le gouvernement espagnol pour son attitude et les violences policières. L'un des observateurs, Gérard Onesta, élu écologiste d'Occitanie, raconte à Reporterre ce qu'il a vu et comment il imagine l'évolution de cette situation très incertaine.

observateur international] du scrutin pour l'indépendance de la Catalogne.