L'hologramme ou la multiplication des forces !

21/04/2017 3 min legrandsoir.info  Jose Espinosa  présidentielle  oligarchie 127800

Jose ESPINOSA

Dans quatre jours les résultats du premier tour de la présidentielle marqueront les nouveaux rapports de force politiques dans notre pays. La recomposition en cours va s'accélérer. Notre bulletin de vote pèsera lourd. Trois grands courants apparaissent déjà : les libéraux extrémistes autour des candidatures Fillon/Lepen, les libéraux démocrates autour de celle de Macron et les partisans de la république sociale autour de la candidature Mélenchon. On critiquera mes définitions mais je n'ai pas le fétichisme des mots. Chacun choisit ses appellations mais les trois pôles politiques existent et vont marquer la vie politique française dans la durée.

Les électeurs en majorité refusent l'extrêmisme. Vont-ils le manifester clairement ? Je le crois. En attendant, la campagne bat son plein et contrairement à ce qui se raconte dans les médias, je trouve les débats intéressants, les évolutions de l'opinion passionnantes. Les Français se repolitisent tant et si bien que les étrangers scrutent avec ferveur nos événements, surpris de l'engouement provoqué par ces élections. Tant mieux. La politique reprend ses couleurs, l'oligarchie s'inquiète. L'espoir renaît parmi les couches populaires. Vu la participation dans les meetings, on sent monter la marée contestataire. Le dégagisme s'exprime ouvertement, c'est prometteur de l'ampleur du rejet de la caste au pouvoir, des profiteurs et des affairistes.

Dans ce combat, les initiatives de la France Insoumise interpellent.

Performance technologique et qualité idéologique, j'avoue être bluffé par le succès du meeting de Mélenchon à Dijon et simultanément tenu à Montpellier, Clermont-Ferrand, Nantes, Grenoble, Nancy et Le Port (ile de la Réunion). A quatre jours de l'élection, rassembler des dizaines de milliers d'insoumis est un formidable signal donné au peuple pour dégager les candidats partisans du libéralisme économique. Succès également des prises de parole de Mélenchon en péniche en Ile de France. Terminer en apothéose avec les "apéros insoumis" ce vendredi, quoi de mieux pour démontrer la force tranquille qui est en nous.

Le peuple en marche reprend ses droits. L'avenir est au commun ! Quoi qu'il se passe le 23 avril, La France Insoumise, ses militants, son programme deviennent le pivot autour duquel se rassembleront toutes celles et ceux qui souhaitent changer la société.

legrandsoir.info

 commentaire