14/04/2017 2 min ism-france.org grève de la faim communiqué #127496

La section-prison du Fplp clarifie sa position sur la grève de la faim des prisonniers affiliés au Fatah qui doit commencer le 17 avril

Par FPLP

03.04.2017 - La section-prison du Front populaire de libération de la Palestine a appelé à la prudence et la précaution dans les médias palestiniens par rapport aux déclarations du Secrétaire général emprisonné, le camarade Ahmad Sa'adat, en particulier en ce qui concerne la position du Front par rapport aux étapes de lutte à l'intérieur des geôles israéliennes.

Le Secrétaire général et la section-prison du FPLP n'ont pas annoncé de position par rapport à la déclaration de grève de la faim prochaine par le dirigeant du Fatah Marwan Barghouthi. La position de la section prison du FPLP et du Camarade Sa'adat est que toute démarche collective de lutte doit d'abord être basée sur une stratégie de consensus national du mouvement des prisonniers qui renforce son unité et implique toutes les factions.

Dans ce contexte, la section-prison du FPLP, malgré son appréciation et sa haute estime pour la déclaration du frère, combattant et dirigeant du Fatah Marwan Barghouthi et d'un groupe de prisonniers Fatah de lancer une grève le 17 avril, considère qu'ils n'ont pas déployé les efforts pour faire une annonce unifiée de grève avec la participation de toutes les factions.

La position officielle de la section-prison du FPLP est donc de ne pas participer à cette démarche, avec un soutien aux camarades qui vivent dans des sections communes avec les prisonniers du mouvement Fatah de participer à la grève qui a été annoncée par les prisonniers Fatah.

La section-prison du FPLP a renouvelé sa position que toute démarche collective de lutte des prisonniers doit être nationale, unifiée et avec la participation de tous.

Source : PLFP

Traduction : MR pour ISM

ism-france.org

 commentaire