« Israël a instauré un régime d'apartheid » : le rapport de l'Onu que l'Onu n'endosse pas

17/03/2017 13 articles 6 min tlaxcala-int.org  apartheid crime contre l'humanité Droits de l'Homme autodétermination démolitions oppression  ONU  Ben White 126336

Ben White

En utilisant le terme « apartheid », le rapport ouvre de nouvelles perspectives à la vision onusienne de la situation en Palestine occupée

Un nouveau rapport de l'ONU accuse Israël d'avoir établi « un régime d'apartheid qui opprime et domine le peuple palestinien dans son ensemble ».

La publication intervient au milieu d'un nouveau débat sur la question de savoir si, par sa politique de colonisation et son rejet de l'autodétermination palestinienne, le gouvernement israélien crée - ou même a déjà créé - un « État unique » de fait, que les critiques considère comme une forme d'apartheid.

"Réservé aux juifs"-Carlos Latuff

Soutenir la campagne BDS

Le rapport exhorte les gouvernements à « soutenir les activités de boycott, désinvestissement et sanctions [BDS] » et à « répondre positivement aux appels à de telles initiatives ».

Le rapport - Les pratiques israéliennes envers le peuple palestinien et la question de l'apartheid - a été commandé et publié par la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie occidentale (CESAO) et publié à Beyrouth.

John Reynolds, professeur de droit à l'Université nationale d'Irlande, Maynooth, a déclaré à Al-Jazeera que le rapport « ouvre de nouvelles perspectives dans le contexte de l'analyse de la situation en Palestine par l'ONU ».

L'ambassadeur sioniste aux Nations Unies, Danny Danon, a publié mercredi une déclaration condamnant le rapport.

« La tentative e salir et de calomnier la seule véritable démocratie au Moyen-Orient en créant une fausse analogie, est méprisable et constitue un mensonge flagrant », a-t-il éructé.

Le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric, interrogé sur le rapport, a déclaré qu'il a été publié sans consultation préalable du Secrétariat de l'ONU et que ses vues ne reflètent pas celles du secrétaire général.

Le rapport a été rédigé par deux critiques des pratiques israéliennes : Virginia Tilley, professeur de sciences politiques à la Southern Illinois University, et Richard Falk, ancien rapporteur spécial de l'ONU sur la situation des droits de l'homme dans les territoires palestiniens et professeur émérite de droit international à l'Université de Princeton.

Le rapport affirme qu'Israël est « coupable de politiques et de pratiques qui constituent le crime d'apartheid «, et que « le consensus des experts est que l'interdiction de l'apartheid est universellement applicable, et n'a pas disparu du fait de l'effondrement de l'apartheid en Afrique du Sud ». [L'apartheid] est un crime contre l'humanité en vertu du droit international coutumier et du Statut de Rome de la Cour pénale internationale ».

Le rapport est une « analyse détaillée de la législation, des politiques et des pratiques israéliennes » qui souligne comment Israël « opère un régime d'apartheid », y compris par le biais de son « ingénierie démographique ».

Les citoyens palestiniens d'Israël sont décrits comme « soumis à l'oppression sur la base de leur non-judéité», ajoute le rapport.

L'apartheid reste un crime contre l'humanité

De même, les Palestiniens de Jérusalem-Est ressentent une « discrimination dans l'accès à l'éducation, aux soins de santé, à l'emploi, à la résidence et aux droits de construction », et sont soumis aux « expulsions et démolitions de maisons «.

Les Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza sont régis par le « droit militaire » aux côtés des colons juifs « régis par le droit civil israélien », indique le rapport.

Les réfugiés et les exilés palestiniens sont « interdits de retourner chez eux en Israël et dans le territoire palestinien occupé », car ils constituent « une menace démographique » et que leur retour « modifiera le caractère démographique d'Israël ».

Le rapport recommande aux Nations Unies et à ses États membres de soutenir la campagne BDS, et de « relancer le Comité spécial contre l'apartheid et le Centre des Nations Unies contre l'apartheid (qui a existé de 1976 à 1991)» qui aura pour mission de « produire un rapport contraignant sur les pratiques israéliennes et les politiques relatives au crime d'apartheid ».

Le rapport suggère également qu'un avis consultatif soit demandé à la Cour internationale de Justice « sur la question de savoir si les moyens utilisés par Israël pour maintenir son contrôle sur le peuple palestinien constituent le crime d'apartheid ».

L'État sioniste est définitivement associé à la notion d'apartheid

David Keane, professeur agrégé de droit à l'Université de Middlesex, a déclaré que le nouveau rapport diffère des précédents sur le sujet parce qu'il « accole expressément l'étiquette d'apartheid ».

Le rapport pourrait contribuer à détériorer encore un peu plus les mauvaises relations entre le gouvernement du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et les Nations Unies.

« Pour les Palestiniens et leurs alliés, le rapport aidera à fournir une base solide pour leurs initiatives », a déclaré à Al Jazeera Nadia Hijab, directrice exécutive d'al-Shabaka [le Réseau politique palestinien].

Évoquant la réputation et à la crédibilité des auteurs, Hijab décrit le rapport comme « un document clair et concis » dont les recommandations sont « opportunes et tout à fait nécessaires ».

tlaxcala-int.org

 commentaire

articles affiliés ordre chronologique

Pour la première fois, une agence de l'Onu qualifie Israël de « régime d'apartheid »

17/03/2017 2 min europalestine.com  ONU  apartheid oppression Droits de l'Homme 126338

Pour la première fois, une agence des Nations-Unies accuse Israël d'imposer au peuple palestinien un « régime d'apartheid » fondé sur la discrimination raciale.

Le rapport, publié par la Commission économique et sociale des Nations-Unies pour l'Asie Occidentale (ESCWA) est le premier du genre à conclure « clairement et franchement qu'Israël est un Etat ra

Une responsable de l'Onu démissionne et persiste dans son rapport sur l'apartheid israélien

18/03/2017 2 min arretsurinfo.ch  ONU droit international  apartheid 126416

Le gouvernement israélien est intervenu pour faire retirer par l'ONU le rapport établissant qu'Israël est un Etat d'Apartheid. Du coup, la responsable de la Commission économique et sociale de l'ONU pour les pays d'Asie de l'Ouest, qui avait publié ce rapport, a donné sa démission.

Rima Khalaf, Secrétaire exécutive de cette commission, qui a établi que l'apartheid impo

L'Onu en crise : la Palestine déchire le voile

19/03/2017 5 min ism-france.org  Fadwa Nassar  droit international ONU  apartheid 126430

Par Fadwa Nassar

19.03.2017 - Quiconque pense que la question palestinienne n'est pas au cœur du conflit dans la région, entre la nation arabo-musulmane et l'entité coloniale, et même au cœur du conflit entre les forces de la domination impériale et les peuples du monde, doit réviser et remettre en question sa vision du monde et des conflits qui le secouent, après le scandale qui vient de secouer l'ONU.

Comment tenir Israël pour responsable du crime d'apartheid

20/03/2017 2 articles 10 min mondialisation.ca  apartheid crime contre l'humanité Droits de l'Homme occupation oppression sanctions  Déclaration Balfour droit international réfugiés palestiniens droit au retour ONU  boycott tribunal international 126443

Par Alaa Tartir

Un nouveau rapport de l'ONU conclut qu'Israël est coupable de politiques qui relèvent de l'apartheid et, par conséquent, de crimes contre l'humanité. Il est désormais temps d'agir

Alors que l'administration américaine s'engage dans la conception et la mise en œuvre de sa « solution régionale » au conflit israélo-arabe et que la communauté internationale « célèbre et se remémore » les anniversaires de la Déclaration Balfour de 1917, de la Nakba de 1948 et de l'occupation israélienne des territoires palestiniens restants survenue en 1967, ces acteurs devraient remettre en question la nature de la « réalité à un seul État » qui existe en Palestine-Israël.

Lettre de démission de Rima Khalaf, secrétaire exécutive de l'ESCWA (commission économique et sociale pour l'Asie de l'Ouest)

1 22/03/2017 5 min investigaction.net  discrimination morale violation apartheid occupation Droits de l'Homme injustice  lettre ouverte  ONU 126542

Article de : Rima Khalaf

Lettre de démission de la secrétaire exécutive de l'ESCWA (commission économique et sociale pour l'Asie occidentale) Rima Khalaf, en réponse à la demande formelle du secrétaire général des Nations Unies pour que l'ESCWA retire la publication d'un rapport qui affirme que l'Etat d'Israël a mis en place une situation d'apartheid.

Le résumé officiel du rapport de l'ESCWA accusant Israël du crime d'apartheid

documentaires 23/03/2017 18 min arretsurinfo.ch  occupation discrimination oppression crime contre l'humanité Droits de l'Homme démolitions autodétermination ségrégation génocide violation apartheid  droit international CPI droit au retour  rapport 126617

La semaine passée, l'ESCWA (la Commission économique et sociale pour l'Asie occidentale des Nations Unies) a publié un rapport extrêmement important accusant Israël du crime d'apartheid dans le traitement qu'il inflige aux populations palestiniennes dans son ensemble. Le rapport exhorte les gouvernements à « soutenir les activités de boycott, désinvestissement et sanctions [BDS] » et à « répondre positivement aux appels à de telles initiatives ».

Apartheid israélien : le rapport qui n'aurait jamais dû sortir...

24/03/2017 17 min europalestine.com  occupation oppression crime contre l'humanité Droits de l'Homme démolitions autodétermination génocide apartheid  rapport  CPI droit international droit au retour 126682

Cachez ce rapport que je ne saurais voir ! Trop tard, il est public, même si l'ONU l'a fait retirer de son site. Rima Khalaf a eu du cran, elle a préféré donner sa démission que d'enlever une virgule à ce rapport de la la Commission économique et sociale pour l'Asie occidentale des Nations Unies (ESCWA) qui établit le crime d'apartheid commis par l'Etat d'Israel.* Encore une incitation à la haine, sans doute, Monsieur Kalifat ? En voici de larges extraits traduits en Français par nos amis belges.

La faute morale de l'Onu (Counterpunch)

documentaires 29/03/2017 6 min legrandsoir.info  lobby chantage tactique apartheid mensonge violation Droits de l'Homme  droit international enfants palestiniens 126857

Lawrence DAVIDSON

Le 15 mars 2017, la Commission économique et sociale des Nations-Unies pour l'Asie occidentale (CESAO) a publié un rapport sur les pratiques et les politiques israéliennes à l'égard des Palestiniens. Utilisant le droit international comme critère de comparaison, le rapport est arrivé à la « conclusion définitive » que : « Israël est coupable de pratiques d'apartheid ».

Richard Falk : de nombreux dirigeants israéliens ont eux-mêmes annoncé depuis longtemps qu'Israël deviendrait un État d'apartheid...

03/04/2017 11 min investigaction.net  violation Droits de l'Homme apartheid répression racisme mensonge  Richard Falk  liberté d'expression droit international Etat palestinien ONU 127041

Article de : Richard Falk

Une enquête sur l'apartheid dans le contexte israélien n'est pas quelque chose de scandaleux, ni même de particulièrement nouveau.

Je suis arrivé à Édimbourg le 13 mars pour entamer une série de conférences de dix jours organisées par mon éditeur, Pluto, pour le lancement de mon nouveau livre, "Palestine's Horizon: Towards a Just Peace”.

Moral Failure at the Un

Justice 05/04/2017 5 min worldpeacethreatened.com  lobby apartheid occupation violation  ONU 127135  français

by Lawrence Davidson
Counterpunch
March 24, 2017
counterpunch.org

Photo by JasonParis | CC BY 2.0

On 15 March 2017 the United Nations' Economic and Social Commission for Western Asia (ESCWA) published a report on Israeli practices and policies toward the Palestinians. Using international law as its comparative criterion, the report came to a "definitive conclusion” that "Israel is guilty of Apartheid practices.” The term Apartheid was not used in the report merely in a "pejorative” way.

Forfaiture à l'Onu

05/04/2017 6 min worldpeacethreatened.com  droit international ONU enfants palestiniens  occupation apartheid Droits de l'Homme violation  protestation 127136  english

par Lawrence Davidson
24 mars 2017
Source : counterpunch.org
Traduction : J.M.

Photo by JasonParis | CC BY 2.0

Le 15 mars 2017, la Commission économique et sociale des Nations-Unies pour l'Asie occidentale (CESAO) a publié un rapport sur les pratiques et les politiques israéliennes à l'égard des Palestiniens. Utilisant le droit international comme critère de comparaison, le rapport est arrivé à la « conclusion définitive » que : « Israël est coupable de pratiques d'apartheid ».

« L'Onu est faible, chétive, servile, soumise à la volonté Us et israélienne, incapable de prendre une position, de défendre un droit, de restituer une terre occupée, de préserver une dignité”

08/04/2017 6 min tlaxcala-int.org  Sayed Hassan Nasrallah  sémitisme résolutions Droits de l'Homme apartheid  ONU 127268

Hassan Nasrallah حسن نصر الله

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 18 mars 2017, à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de Fatima al-Zahra, journée de la femme - Section politique du discours

youtube

Il y a quelques jours, la CESAO [Commission économique et sociale des Nations unies pour l'Asie occidentale] a publié un rapport dans lequel elle décrit les agissements de l'entité sioniste à l'encontre des Palestiniens en Palestine (occupée).